Infos Mode

Ami rend hommage à la Ville Lumière


Difficile, très difficile de distinguer les vêtements dans la pénombre pendant le dernier défilé d’Ami, qui avait lieu samedi soir sur un quai de Seine. Et pourtant, contre toute attente, l’événement ressemblait à un véritable triomphe pour la marque parisienne.

Ami – Printemps-Été 2021 – Prêt-à-porter féminin – Paris – Photo : Alessandro Lucioni

 
Le fondateur et propriétaire de la maison, Alexandre Mattiussi, avait invité le gotha des professionnels de la mode française à assister depuis une péniche au défilé de cette collection Printemps-Été 2021 — parmi eux, les rédactrices en chef de Elle et Marie Claire, et quelques influenceuses plutôt présomptueuses, qu’elles soient originaires de la rive droite ou de la rive gauche du fleuve. Le bateau a navigué sur quelques centaines de mètres avant de jeter l’ancre, créant ainsi un front row inédit, à environ 50 mètres des mannequins. Ces derniers déambulaient sur le quai Henri-IV, et depuis la péniche, malgré les multiples projecteurs, on avait bien du mal à les discerner dans l’obscurité. Ami diffusait le défilé en direct à Times Square, et il est presque certain que les new-yorkais ont eu un meilleur aperçu de la collection que les invités parisiens de la marque.

Et c’est dommage, car le défilé célébrait avec intelligence la mode française, comme un sursaut courageux pour célébrer la vie, au beau milieu d’une des crises mondiales les plus graves de ces dernières décennies. Le public ne s’est donc pas privé d’applaudir — et même d’acclamer — Alexandre Mattiussi, lorsque celui-ci est venu saluer aux côtés de ses 45 mannequins alignés le long de la rive, à 21h15.

Une gigantesque banderole proclamait d’ailleurs “Belief in the Future!” (“Croyance en l’avenir !”), suspendue à deux grues, devant l’hôtel de 56 mètres de haut dessiné par David Chipperfield. Un lieu branché qui devrait ouvrir prochainement, dont le club perché sur le toit offrira une vue exceptionnelle. Un ancien immeuble de bureaux, d’apparence plutôt terne, qui se transforme actuellement en un nouvel espace pointu, dans le cadre de l’appel à projets “Réinventer Paris” lancé par la Ville de Paris.

Heureusement, Ami avait installé des écrans pour qu’on puisse voir la collection depuis l’intérieur de la péniche. Une collection traversée par les grands carreaux, un énoncé de style parisien raffiné mais jamais coincé… L’événement était suivi par des centaines de fans, debout sur le pont et la rive toute proche.

“Paris appartient à tous ceux qui l’aiment, c’est pourquoi l’idée d’inclusion était au cœur de ce défilé”, explique le créateur. 

Pour les fêtes de l’été prochain, Ami aimerait que les filles s’habillent avec des robes à encolure américaine en crêpe fluide, des blazers vert sapin portés avec des jupes sous le genou, des robes-chemises à volants volumineux, des sahariennes ou des shorts à gros pois.

Ami – Printemps-Été 2021 – Prêt-à-porter féminin – Paris – Photo : Alessandro Lucioni

 
Pour les hommes, des bombers en cuir, portés sur des chemises à carreaux vichy, des pantalons en toile bleu Pacifique et des imperméables assortis, des pardessus à carreaux et des costumes en lin qui attirent l’oeil.

Alexandre Mattiussi prend rarement autant de risques dans ses collections, mais il le fait généralement avec ses défilés, en les mettant en scène dans des lieux souvent inattendus. Et cette saison, alors que la majorité de son public n’a pas pu voir sa collection, à l’orée d’un nouveau confinement qui plane comme une menace, le jeune créateur a réussi à orchestrer un véritable moment de mode.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com



Source link

Autres articles

Dolce & Gabbana plonge dans le grand bleu

info mode

Le top 20 des défilés Automne-Hiver 2020/21

info mode

La Fashion Week de Milan redémarre en grand

info mode