Image default
Infos Mode

Chanel présente sa collection Haute Couture en famille


Traduit par

Clémentine Martin

Publié le



26 janv. 2021

Une demi-douzaine d’invitées seulement ont pu assister au dernier défilé Haute Couture de Chanel. D’ailleurs, on imaginait facilement la fondatrice de la maison dans chacun des looks présentés.

 

Une fois de plus, la directrice créative Virginie Viard a choisi d’investir l’espace d’exposition préféré de la maison: les 240 mètres de long du Grand Palais, baignés de lumière grâce au toit entièrement vitré. Parmi les chanceuses qui ont pu assister à la présentation figuraient les ambassadrices de longue date de la marque française: Marion Cotillard, Penelope Cruz, Vanessa Paradis et sa fille Lily-Rose Depp, ainsi qu’Alma Jodorowsky. Sans oublier Joana Preiss et Izïa Higelin, ni la dernière représentante en date de la maison, Charlotte Casiraghi.

Virginie Viard a fait appel au fameux photographe néerlandais Anton Corbijn pour réaliser la vidéo du défilé de cette saison, dévoilée en ligne à 14 h exactement ce mardi, deuxième journée d’une saison entièrement virtuelle de la Haute Couture parisienne. Toutes les grandes maisons s’arrachent cet horaire, car il permet aux clients basés en Chine et à New York d’assister à la projection en direct.

Au cours de son impressionnante carrière, Anton Corbijn a notamment réalisé des jaquettes d’album pour U2, a défilé sur une passerelle pour Yohji Yamamoto et a travaillé avec des acteurs tels que George Clooney et Philip Seymour Hoffman. Avant le défilé, Chanel a publié une bande-annonce de 16 secondes seulement, montrant les mannequins arrivant au studio de la maison au 31 rue Cambon. On pouvait y voir les couturières s’affairer à coudre des sequins et des boutons, ou à ajuster des épaules.

Chanel – Haute couture printemps/été 2021 – Photo : Chanel – Photo: Chanel

Avant le défilé, Anton Corbijn a photographié des “portraits de famille” faisant notamment honneur au camélia, la fleur préférée de Coco Chanel. Les mannequins posaient au cœur des salons Haute Couture tout juste rénovés de Chanel, redécorés dans l’esprit de Gabrielle Chanel par le décorateur parisien Jacques Grange et inaugurés ce mois-ci.

“Je savais que nous ne pourrions pas compter sur un événement en grande pompe, que nous allions devoir inventer autre chose, donc j’ai eu l’idée d’une courte procession descendant les marches du Grand Palais pour passer sous des arches de fleurs. Comme une cérémonie familiale, un mariage”, explique Virginie Viard, qui a salué en pantalon noir à rayures couleur craie, chemise blanche masculine et veston.

Les ambassadrices de la maison, comme Marion Cotillard en robe noire ou Vanessa Paradis vêtue d’une veste en laine bordée de cristaux, sont ensuite passées devant l’objectif du photographe dans les vêtements qu’elles porteraient au défilé, sélectionnés parmi de précédentes collections de Chanel.

Le mini-clip montrait aussi l’image d’un cheval blanc cabré dans le Grand Palais. Pour assister au défilé, les invitées de la maison se sont assises sur des chaises Louis XV encerclant un espace au sol parsemé de pétales de fleurs et entouré de treillages. Tout comme le film le plus célèbre d’Anton Corbijn, Control, dépeignant la vie du fondateur de Joy Division Ian Curtis, la vidéo est tournée en nuances de gris.

Et tout comme la vidéo, la collection est soigneusement composée et cohérente du début à la fin, depuis les nouveaux pantalons évasés portés avec des boléros entièrement composés de volants jusqu’aux élégants jupons réalisés en georgette rose. Des jupes en tulle bouffant ou des jupes amovibles en dentelle fleurie évoquent les longues journées d’été.

Chanel – Haute couture printemps/été 2021 – Photo : Chanel – Photo: Chanel

Cette collection insouciante était portée par des mannequins évoluant chaussées de sandales de tango à double bride ou de bottines compensées matelassées, décorées d’une résille dorée. Plutôt que le noir, la couleur à l’honneur était l’anthracite, que l’on retrouvait sur des vestes en laine bouclée ou sur des robes patineuses. Pour le soir, des robes en guipure et des boléros épurés étaient composés de cascades de georgette. Presque toutes les mannequins portaient un ornement de fleur en tissu dans les cheveux, marchant au son du classique de The Ronettes, “Be My Baby”.

Les mannequins finissaient par s’asseoir au milieu des stars et des ambassadrices, sous l’œil bienveillant de leurs “grandes sœurs”. Ou seraient-elles plutôt les orphelines de Coco elle-même ? Pour finir, une mariée puisant son inspiration dans les années 1920 faisait son entrée sur un superbe cheval blanc, vêtue d’une impressionnante robe en satin fendue sur l’avant et surmontée d’une longue traîne brodée par Lesage de cristaux et de papillons en perles.

“J’adore les grandes réunions de famille, quand toutes les générations se mélangent. Cela dégage tellement de chaleur. Cet esprit, je le retrouve aujourd’hui chez Chanel. Parce que Chanel aussi est une famille. Un esprit à célébrer plus que jamais… au pied d’un escalier mythique couvert de miroirs. Je voulais rassembler les mannequins pour une photo de famille”, conclut Virginie Viard.

Décidément, chez Chanel, tout est une affaire de famille.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com



Source link

Autres articles

Hermès lance la Fashion week virtuelle

info mode

Coperni: Chic racé au sommet de la Tour Montparnasse

info mode

Dice Kayek: s’habiller encore mieux dans ce monde de “science-fiction”

info mode