Image default
Infos Mode

Elie Saab: la couture comme théâtre des rêves


Traduit par

Paul Kaplan

Publié le



17 févr. 2021

Dans sa dernière collection de haute couture, dévoilée seulement mardi en raison du confinement libanais, Elie Saab évoque ses premières amours, l’époque où, encore adolescent, il rêvait de devenir un grand couturier. 

Elie Saab – Haute Couture – Printemps-Été 2021 – DR

Pour cause de confinement strict au Liban, Elie Saab a dû reporter la présentation de la collection, qui comportait 60 looks au total. Le couturier basé à Beyrouth dévoile traditionnellement son travail pendant la Semaine de haute couture à Paris, qui avait lieu le mois dernier dans la capitale française.
 
Des oiseaux exotiques, des crinolines au plumage merveilleux, d’épais nuages de mousseline de soie, des cumulus de plumes de marabout… la collection suprêmement théâtrale du couturier était d’une grande légèreté.

“J’ai commencé par me rappeler des souvenirs d’enfance. À l’époque, je restais toute la journée à la fenêtre, à rêver de belles choses”, sourit Elie Saab, dont l’agenda est également très chargé sur le plan commercial — ces dernières semaines, le créateur a conclu des partenariats de licences pour les montres, les parfums et la beauté.

“Cette saison, j’ai ressenti le besoin de proposer une vision un peu excessive. C’est la première fois que je travaille avec de tels volumes, des formes aussi exagérées, et de si grandes plumes, une façon pour moi d’aller encore plus loin dans le rêve”, explique le créateur au cours d’un entretien par Zoom, depuis son studio dans le centre de la capitale libanaise.

Déclinée dans sa palette de couleurs préférée — des blancs poudrés, des bleus très clairs et des roses pastel —, la collection comportait également une douzaine de looks noirs. Une vision flamboyante qui dressait le portrait de grandes dames vêtues de robes d’apparat, lourdement brodées de perles et de cristaux, la tête surmontée d’énormes plumes.

Elie Saab – Haute Couture – Printems-Été 2021 – DR

“Ici, le confinement dure depuis plus de 40 jours. Cela n’a pas été facile de terminer la collection, mais il était inutile de mettre les employés sous pression. Nous avons donc attendu la semaine dernière pour filmer la collection dans un théâtre local. J’adore me rendre à Paris pendant les Semaines de la mode, mais ce n’était pas possible cette année”, regrette Elie Saab, qui présentera un autre fashion film pendant la prochaine Fashion Week parisienne, au mois de mars.

Ce qui ne l’empêche pas de se réjouir de son nouveau contrat de licence avec le groupe Blackbox, un partenariat lancé cette semaine avec un seul modèle de montre pour l’instant, et de son contrat avec Brands Beyond Beauty, autour des parfums.

“Nous avons l’intention de développer nos gammes de parfums et de cosmétiques, et nous visons une distribution beaucoup plus importante. L’idée est de dépasser notre statut de niche pour nous adresser au plus grand nombre”, détaille Elie Saab, dont la maison a été détruite dans l’explosion du port de Beyrouth l’année dernière, l’obligeant à déménager de l’autre côté de la ville.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com



Source link

Autres articles

Joor scelle un partenariat avec la Fashion Week de Londres et le salon Premium

info mode

Nicola Brognano insuffle un vent de fraîcheur à Blumarine

info mode

Kim Jones dévoilera sa première collection pour Fendi pendant la Haute Couture à Paris

info mode