Image default
Infos Mode

Ermenegildo Zegna propose une démonstration de style casual à Milan


Traduit par

Paul Kaplan

Publié le



18 janv. 2021

Déconstruire, remodeler, réinventer : Ermenegildo Zegna ouvrait vendredi dernier la semaine de la mode masculine de Milan (Automne-Hiver 2021) avec “Re(Set)”, sa réinterprétation personnelle — mais aussi élégante et innovante — de la garde-robe de l’homme contemporain.

Ermenegildo Zegna – Automne-Hiver 2021 – Photo Ermenegildo Zegna

De nos jours, rares sont les designers aussi familiers avec le concept de “construction” qu’Alessandro Sartori, le directeur artistique de Zegna, qui a su exploiter les expériences diverses vécues au cours des confinements qui ont bloqué le monde entier — du télétravail sur Zoom à la culture à domicile, en passant par les cocktails à composer chez soi — dans son impressionnante collection mixte.

Celui-ci a baptisé sa collection “(Re)Set”. Cette dernière comprend d’ailleurs les tous premiers modèles féminins de l’histoire de Zegna, l’une des plus puissantes maisons de mode italiennes, qui peut se targuer d’une intégration verticale sans pareille en Europe — puisque du filage et du tissage des étoffes à la fabrication des vêtements, sans oublier leur distribution dans sa chaîne de magasins mondiale, la marque de prêt-à-porter masculin contrôle l’ensemble des stades de production et de vente de ses produits.

Zegna a inauguré en grandes pompes la saison de la mode masculine de Milan — cinq jours rythmés par à peine trois véritables défilés physiques — avec une vidéo spectaculaire, tournée au milieu des bâtiments ultra-modernes du quartier d’Assago, dans le sud de Milan, avant de passer par le siège de Zegna et de finir dans un hallucinant décor à plusieurs étages.

La cabine était composée de mannequins aux origines diverses, un journal Re-Set à la main, qu’ils feuilletaient tous ensemble au moment du finale, tandis que certains — on est en Italie, après tout — dégustaient une assiette de pâtes aux tomates. 

L’élément central de la collection, c’était la maille, associée à un tailleur hyper déconstruit, pour dessiner des silhouettes douces et flatteuses. Une mode modulaire — certains pulls ont été tricotés selon des jauges de fil variant de 200 à 800 grammes, ce qui donnait une sensation d’élasticité naturelle au vêtement.

Ermenegildo Zegna – Automne-Hiver 2021 – Photo : Ermenegildo Zegna

Des teintes douces mais sombres qui contrastaient parfaitement avec les bâtiments en verre bleu, les fontaines modernistes et les allées en béton filmés dans le court métrage, dont la bande-son était rythmée par le funk métronomique de Superpoze.

Les vestes — dépourvues d’épaulettes, de thermocollants, d’entoilages ou de doublure — enveloppaient le corps comme des cardigans, parfaitement ajustées autour du torse, et associées à des pulls à col roulé avec poches plaquées. Alessandro Sartori a même expérimenté le tweed, léger pour les chemises, plus lourd pour ces vestes à deux boutons parfaitement coupées ou de splendides pantalons à plis à coupe ample.  

“Nous vivons dans un monde où intérieur et extérieur, travail et loisir, Zoom et WhatsApp se confondent et aboutissent à une esthétique nouvelle et différente”, affirmait ce dernier au cours d’une rencontre (sur Zoom) avant la présentation. 

Une allure chic taillée pour des professionnels élégants, qui permet à la clientèle de passer aisément d’un rendez-vous Zoom à une réunion d’affaires, d’un vernissage à un dîner élégant en ville, tout ça le même jour. Le 15 décembre, un mois avant sa présentation, Alessandro Sartori avait envoyé aux journalistes une ébauche de 22 pages du scénario de son fashion film. Et en juillet dernier, celui-ci avait mis en scène un défilé phygital, avec des mannequins vivants qui défilaient au siège et les jardins de Zegna, dans la campagne piémontaise.

“Contrairement au mois de juillet, nous n’avons pas choisi l’idée d’un défilé physique comme point de départ, mais nous avons décidé de lui préférer celle d’une présentation numérique qui ferait naître quelque chose de différent. Un fashion film, avec un lieu de tournage, un scénario, un story board, une narration… comme un véritable film. Avant d’organiser des rendez-vous Zoom en face à face avec notre clientèle”, explique Alessandro Sartori.

Pour capturer ce nouvel esprit, des cardigans patchwork amples et courts, des manteaux style robe de chambre coupés dans un motif zigzag gris et bleu électrique, et confectionnés en cachemire recyclé. D’ailleurs, près d’un tiers de la collection comportait des éléments provenant de matériaux recyclés.

Ermenegildo Zegna – Automne-Hiver 2021 – Photo : Ermenegildo Zegna

Pour les filles, des pyjamas masculins, des manteaux robes de chambre et des pulls de pêcheurs en coton, à col cheminée. Zegna distribuera désormais ses produits féminins dans ses flagships du monde entier ; il ne s’agira pas d’une collection séparée — l’idée étant de proposer des vêtements directement inspirés de la garde-robe masculine. Des tailles adaptées à la morphologie de la femme, mais des coupes empruntés à l’homme.

La collection rappelait également l’inventivité incomparable de Zegna en matière d’innovation textile. Cette saison, la marque s’est distinguée par un merveilleux tissu en cachemire — un sergé brossé puis pressé pour créer un toucher subtilement mat.

Quant aux détails des costumes d’Alessandro Sartori, ils continuent de nous surprendre, depuis ces nouvelles poches à rabats jusqu’à ces robes de chambre d’extérieur, en passant par ces fentes permettant d’atteindre directement la poche du pantalon, ou ces intrigantes épaules sans couture.

Une garde-robe plus intemporelle — des robe de chambre en laine jacquard, des vestes impeccablement coupées dans un tweed Donegal en cachemire, filé dans l’usine Zegna de Biella.

“Les vêtements ont été pensés pour être portés par des hommes et des femmes, à l’extérieur comme à l’intérieur, par des personnes plus jeunes ou plus âgées”, explique Alessandro Sartori pour décrire sa collection, qui arrivera en magasin dès le mois de juillet prochain — mais qu’on peut d’ores et déjà précommander via Zoom, sans quitter son domicile, au cours de rendez-vous avec des membres du personnel des boutiques Zegna en Italie.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com



Source link

Autres articles

A Milan, la joie de vivre de Versace, Moschino et Philosophy

info mode

La Semaine de la Haute Couture virtuelle tient de la haute voltige

info mode

Fashion Weeks numériques : à l’heure du bilan, les choses à faire… et à ne pas faire

info mode