Infos Mode

Jacquemus, jusqu’au bout du rêve


Jeudi soir, la mode “en direct” a fait son grand retour en France avec le défilé de Simon Porte Jacquemus. Un moment de flânerie merveilleuse mis en scène dans un champ de blé du Val-d’Oise, au nord-ouest de Paris.

Jacquemus – Printemps-Été 2021 – Paris – Instagram/Jacquemus

Les invités ont été transportés par navettes à 90 minutes de la capitale française vers un champ de plusieurs centaines d’hectares, sur le plateau du Vexin — une région nommée d’après une ancienne tribu gauloise en guerre contre Jules César, les Véliocasses, dont l’étymologie du nom signifie “honnête”. 

Et le défilé de Jacquemus — un moment idyllique — faisait écho à ces origines glorieuses : les mannequins arpentaient ce champ qui s’étendait à perte de vue, et le vent faisait onduler les épis de blé derrière elles : une évocation de Van Gogh dans le Vexin. Les invités étaient assis sur de vieilles chaises en bois dont les pieds s’enfonçaient dans la terre.

Les mannequins sont apparus sur la crête de la colline, à près de 300 mètres de là, avant de déambuler dans le crépuscule, sur un podium tortueux en contreplaqué. Les vêtements eux aussi étaient remplis de courbes et laissaient voir beaucoup de peau, sur un casting impressionnant qui réunissait les top models les plus branchés du moment.

Des coupes qui allongeaient la silhouette, des pantalons taille haute et des petites capes en coton, des soutiens-gorge élégants, des mini-boléros à manches bouffantes géantes. À mi-chemin entre un dessin de Joan Miró tout en courbes et l’une des premières photos de plantes de Karl Blossfeldt.

“Je voulais travailler sur le drapé, et trouver un nouveau système de proportions”, indique le designer, qui a passé le confinement dans sa Provence natale.

Jacquemus a injecté toutes sortes de références artistiques dans sa collection, notamment dans une superbe série de chemises d’homme qui rythmaient son défilé mixte : des motifs dorés et anguleux d’Alexander Calder, des esquisses du soleil par Jean Lurçat, et même la chaise “P-Strut” d’Howard Meister qui faisait son apparition sur du coton blanc. Certaines jupes crayon avaient la forme de petits épis de blé décortiqués, une finition utilisée également pour de charmantes pochettes miniatures. 

Le défilé était accompagné d’une bande sonore qui rassemblait Goran Bregović et un air de flamenco extrêmement passionné de Luz Casal, diffusée par des haut-parleurs dissimulés tout au fond du champ. Le défilé n’avait lieu que pour 80 heureux invités, dont Isabelle Adjani, presque cachée sous l’un des énormes chapeaux de paille du créateur. Le public a applaudi à tout rompre à la fin du show, quand le designer s’est montré, en haut de la colline, pour saluer.

Jacquemus – Printemps-Été 2021 – Paris – Instagram/Jacquemus

 
“Je voulais être dans la nature, mais pas en Provence ou dans le Sud comme je le fais habituellement. Pas loin de Paris, vu les circonstances”, précise Simon Porte Jacquemus — on se rappelle de ses défilés incroyables dans un champ de lavande ou sur une plage à côté de Marseille.

Les défilés des grandes maisons feront leur grand retour à Paris fin septembre — mais en petit comité pour respecter les mesures de distanciation sociale. Quant à Jacquemus, il ne redéfilera pas, puisqu’il présentait hier sa collection de printemps-été 2021.

“Mon calendrier? Je défile deux fois par an, avec des collections mixtes. Nous avons décidé de ralentir le rythme de l’entreprise. C’est beaucoup moins épuisant pour mon équipe, et c’est vital à mes yeux. Cela brise le rythme pesant et inexorable de la mode”, insiste-t-il, avant de s’engouffrer à sa réception post-défilé, baignée d’une lumière crépusculaire à couper le souffle.

Si tu le construis, il viendra… comme disait la voix au fermier Ray, alias Ken Costner, dans Jusqu’au bout du rêve (1989).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com



Source link

Autres articles

La Fashion Week de New York contrainte à limiter fortement son public

info mode

Emporio Armani : entre futurisme et retour aux sources

info mode

Gucci : Alessandro Michele annonce qu’il adoptera son propre rythme pour les défilés

info mode