Infos Mode

Kim Jones dévoilera sa première collection pour Fendi pendant la Haute Couture à Paris


Traduit par

Paul Kaplan

Publié le



16 déc. 2020

Cap sur l’ancienne Bourse de Paris pour Kim Jones, qui présentera sa première collection pour la maison romaine Fendi au cours de la prochaine saison de haute couture, en janvier prochain.

Photo : Fendi – Fendi

 
“La maison Fendi est ravie d’annoncer que Kim Jones présentera sa toute première collection Fendi Couture pour le Printemps-Été 2021 le mercredi 27 janvier au Palais Brongniart”, annonce Fendi dans un communiqué de presse.

La décision a de quoi surprendre, car on s’attendait à ce que Kim Jones organise son premier défilé pour Fendi pendant la saison de prêt-à-porter en février. Mais sous son autre casquette — celle de directeur créatif des collections masculines chez Christian Dior —, il est indéniable que le créateur britannique injecte de plus en plus souvent des éléments empruntés à la couture dans ses modèles masculins.

Situé dans le deuxième arrondissement de Paris, le Palais Brongniart a été le théâtre de nombreux grands défilés de mode — de Yohji Yamamoto à Yves Saint Laurent, au moment des débuts de Stefano Pilati à la tête de la maison, il y a plus de quinze ans.

Fondée en 1925, Fendi a présenté sa première collection de haute couture en 2015 au Théâtre des Champs-Élysées, dans le cadre d’un défilé qui célébrait également le 50e anniversaire de Karl Lagerfeld à la tête de la maison romaine.

Ce dernier a mis en scène trois défilés de couture pour Fendi — le deuxième sur un podium en Plexiglass construit sur la fontaine de Trévi à Rome, dont la restauration a été financée par la maison, avant un troisième événement parisien, en 2018.

Par la suite, Fendi a présenté une spectaculaire collection baptisée “Dawn of Romanity”, dessinée par Silvia Venturini Fendi, dans le Forum romain. Un événement nocturne mis en scène dans le Temple de Vénus — dont la restauration a également été payée par la maison.
 
Dans son communiqué, la marque précise que Silvia Fendi et sa fille Delfina Delettrez Fendi jouent encore un rôle dans la création des collections Fendi — la première en tant que directrice artistique des accessoires et de la mode masculine, la seconde en tant que directrice de création de la ligne de joaillerie.
 
Fait inhabituel, Fendi a également publié les noms de toute l’équipe qui participera en coulisses à l’événement, ce qui témoigne de la vision inclusive, démocratique et collégiale de Kim Jones. 

Pour ses débuts chez Fendi, celui-ci s’est entouré de la directrice artistique Ronnie Cooke Newhouse, du styliste Alister Mackie, du photographe Paolo Roversi, du coiffeur Sam McKnight et du maquilleur Peter Phillips. Jean-Hugues de Chatillon sera responsable de la scénographie, Shelley Durkan du casting, et les mannequins Adwoa Aboah et Thatcher Thornton compléteront son équipe.
 
Les précédents défilés couture de Fendi n’étaient jamais liés à une saison spécifique, seulement à une année. La première collection de Kim Jones marquera donc aussi la première collection Haute Couture Printemps-Été de la marque de luxe romaine, qui proposait à l’origine des pièces en fourrure haut de gamme.

Chez Dior, Kim Jones est connu pour ses collaborations avec des artistes dans le cadre de ses défilés de mode masculine, depuis KAWS pour ses débuts chez Dior à Paris, jusqu’au Japonais Hajime Sorayama qui avait construit un robot féminin de douze mètres de haut, pièce maîtresse du défilé Dior Homme à Tokyo.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com



Source link

Autres articles

Fashion Weeks numériques : à l’heure du bilan, les choses à faire… et à ne pas faire

info mode

Fashion Weeks : la grand-messe de la mode à l’épreuve du digital

info mode

D’humeur surréaliste, Dior présente son nouveau Théâtre de la Mode

info mode