Infos Mode

La Fashion Week de Londres aura bien lieu… en version 100% digitale


(Relaxnews) – Le confinement d’une large partie de la population mondiale pousse les marques, organisations, et institutions du monde de la mode à se renouveler, se réinventer, notamment en matière de défilés. Le British Fashion Council amorce ces changements en annonçant, mardi 21 avril, la fusion de ses défilés homme et femme en une seule et unique plateforme… qui se voudra intégralement numérique pour sa première session programmée au mois de juin.

AFP

Quel format pour les prochaines Fashion Weeks ? Comment les créateurs et les marques envisagent-ils l’avenir pour la présentation de leurs collections ? Les défilés tendent-ils à s’ouvrir au public ? Autant de questions sur lesquelles planchent actuellement les plus grandes institutions du secteur, qui se sont vues obligées d’annuler les défilés de mode masculine et de haute couture initialement prévus en juin et juillet en raison de la pandémie de coronavirus.

Le British Fashion Council apporte aujourd’hui une première réponse à toutes ces interrogations avec la fusion des défilés homme et femme, et par conséquent la fin de la London Fashion Week: Men’s. Désormais, il n’y aura qu’une seule plateforme “sans genre” où les créateurs présenteront leurs collections et l’identité de leur marque sous l’égide de la London Fashion Week.

Cette mutation débutera en juin prochain, aux dates initialement prévues pour la semaine de la mode masculine (12 – 14 juin), avec – mesures de confinement obligent – une vitrine 100% numérique. La plateforme Londonfashionweek.co.uk sera relancée au mois de juin et sera ouverte aux professionnels comme au public, et ce, au niveau mondial. Chacun y trouvera du contenu multimédia de designers, créatifs, artistes et partenaires de marques, sous la forme d’interviews, de podcasts, de notes de designers, de webinaires, ou encore de showrooms numériques.

A travers ce nouveau format, le British Fashion Council souhaite permettre aux marques et créateurs de vendre leurs collections existantes au public, et celles de la saison à venir aux détaillants. 

A ce stade, les noms des créateurs qui participeront à cette première session n’ont pas été dévoilés. Le calendrier devrait toutefois être plus chargé que d’ordinaire puisqu’il implique désormais des acteurs de la mode féminine et masculine. Reste également à savoir si ce format sera pris en exemple par New York, Milan, et Paris, qui n’ont pas encore communiqué sur le sujet.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 AFP-Relaxnews.



Source link

Autres articles

Le dernier jour de la Paris Fashion Week masculine, comme la bande-annonce d’un grand film

info mode

Fluidité et esprit Seventies chez Victoria Beckham

info mode

Lacoste : bienvenue chez M. René et Mme Simone

info mode