Image default
Infos Mode

La Fashion Week Homme de Milan s’offre JW Anderson et 1017 Alyx 9SM


La Fashion Week masculine de Milan, programmée du 14 au 18 janvier, s’annonce courte mais intense. Cette Semaine dédiée aux collections de mode masculine automne-hiver 2022-23 s’illustre par de nombreux défilés physiques -23 contre 3 en juin dernier- et pas moins de huit grandes fêtes. Surtout, Milan parvient à se renouveler en dépit d’une situation sanitaire encore incertaine, en annonçant six nouveaux noms, dont trois des marques les plus tendance du moment, à l’instar de J.W. Anderson, 1017 Alyx 9SM et 44 Label Group, et trois des labels émergents les plus intéressants, tels Federico Cina, JordanLuca et Justin Gall.

Le dernier défilé parisien de J.W. Anderson pour l’automne-hiver 2020-21 – © PixelFormula

« Ce sont trois jeunes marques déjà importantes, tandis que les trois autres nouveaux noms sont très forts sur la scène mode en ce moment », se réjouit le président de la Camera de la Moda italienne (CNMI), Carlo Capasa, à l’occasion de la conférence organisée ce lundi pour présenter le calendrier. Comme annoncé le mois dernier, le talentueux créateur britannique Jonathan Anderson, qui pilote par ailleurs la maison de luxe espagnole Loewe du groupe LVMH, abandonne le calendrier parisien pour dévoiler la nouvelle collection de sa propre marque dans la capitale lombarde, le dimanche 16 janvier au soir.

Le vendredi 14 janvier, une autre star montante des podiums parisiens assurera l’ouverture de la Semaine milanaise. A savoir le styliste américain Matthew Williams, qui est aussi le directeur artistique de Givenchy (détenu par LVMH). Il présentera à Milan les collections homme et femme de sa marque 1017 Alyx 9SM, lancée en 2015 et connue pour son design contemporain recherché. Comme le rappelle Carlo Capasa, « Matthew a fondé sa marque à New York, mais elle a son siège en Italie, à Ferrare ». Le designer y a installé son studio en 2017 pour se rapprocher de ses producteurs et fournisseurs.

Il sera accompagné ce même vendredi 14 par 44 Label Group, la nouvelle pépite de Claudio Antonioli, à l’origine déjà du succès d’Off-White. Le propriétaire des multimarques Antonioli vient de lancer ce nouveau projet de streetwear de luxe avec le célèbre DJ et producteur de Berlin, passionné de techno, Max Kosobil, qui dévoilera à cette occasion sa toute première collection.

De leur côté, Federico Cina, JordanLuca et Justin Gall ne sont plus des inconnus. Le premier a lancé sa marque en 2019 et remporté la même année le concours pour jeunes créateurs Who is on Next ?. Il a intégré le calendrier milanais digital en 2020 et a participé cette année comme demi-finalistes au prestigieux Prix LVMH. Justin Gall aussi s’est déjà fait remarquer sur la plateforme digitale de la Fashion Week milanaise, où il a débuté en 2020. Le créateur américain a fondé sa marque d’outerwear à l’esthétique guerrière futuriste à Rome en 2014 avec Chiara Nardelli.

Quant à JordanLuca, c’est la petite marque qui monte à Londres, où elle défilait jusqu’ici. Elle a notamment gagné en visibilité après avoir été sélectionnée par Gucci pour participer à son festival de films l’an dernier, tandis qu’elle a été choisie aussi cette année pour être distribuée sur l’e-concept store Vault de la griffe de Kering. Axée sur un menswear street couture, elle a été lancée en 2018 par le designer Italien Luca Marchetto et le modiste britannique Jordan Bowen alliant la sous-culture street de Londres et le tailoring et les finitions italiennes. 

Un look JordanLuca pour l’automne-hiver 2021-22 – © PixelFormula

A côté de ces nouveaux noms défileront, comme toujours, les grands ténors du made in Italy, tels Zegna, Armani, Fendi, Dolce & Gabbana, Etro, Prada et Dsquared2. A noter que la Camera della Moda a choisi de concentrer tous les défilés et événements physiques les quatre premiers jours du 14 au 17 janvier, tandis que le dernier jour, mardi 18, sera consacré aux shows numériques avec, entre autres, A-Cold-Wall, Children of the Discordance et Serdar. Les labels à entrer pour la première fois dans le calendrier milanais des présentations physiques sont Ardusse, Çanaku, Family First, Dhruv Kapoor et Jet Set.
 
La Chambre de la mode italienne, qui affiche un bel optimisme, annonce de nombreuses soirées et événements parallèles, tels les after shows de 1017 Alyx 9SM et de 44 Label Group, la fête anniversaire de C.P. Company, ou encore le concert organisé par Gucci avec le groupe australien Parcels. « Tout sera organisé en respectant strictement les directives sanitaires en termes de capacité d’accueil et de systèmes d’aération, tandis que le masque sera obligatoire tout comme le super green pass (vaccination obligatoire) », rassure Carlo Capasa. « La campagne de vaccination bat son plein en Italie. Après avoir atteint un pic, le nombre de contaminations de Covid devrait redescendre, ce qui nous rend confiants », conclut-il.
 
Au total, 47 marques seront présentes à cette Fashion Week milanaise, qui comptera 68 événements. L’un des plus attendus est la 8e édition du Fashion Film Festival Milano, dont le jury sera présidé par le directeur créatif de Valentino, Pierpaolo Piccioli. Avec 260 films provenant de 60 pays, la manifestation se clôturera par la projection du documentaire « Elio Fiorucci – free spirit ». Au programme aussi, le tout premier long-métrage de John Galliano tourné avec Olivier Dahan, « A folk horror tale ».
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com



Source link

Autres articles

Stella McCartney : robes moulantes et upcycling à Houghton Hall

info mode

Chanel dévoile sa collection Métiers d’Art à Chenonceau

info mode

Saint Laurent délaisse les podiums parisiens à la surprise générale

info mode