Image default
Infos Mode

La FHCM estime la valeur d’impact médiatique des événements parisiens de 2021 à 250 millions d’euros


Traduit par

Clémentine Martin

Publié le



3 mai 2021

La Fédération de la haute couture et de la mode a publié vendredi dernier des estimations évaluant la valeur d’impact médiatique de tous les défilés parisiens officiels de ce début d’année 2021 à près de 250 millions d’euros.

Photo: Christian Dior

Cette estimation a été réalisée en partenariat avec Launchmetrics, un groupe d’analyses de données franco-américain spécialisé dans la mode et la beauté. La Fédération indique qu’elle porte sur les 188 événements ayant eu lieu au calendrier officiel de Paris en 2021. La valeur d’impact médiatique de ces défilés serait estimée à 242,92 millions d’euros.
 
La fédération, tête pensante de la mode en France, s’est intéressée aux trois saisons de défilés organisées à Paris en ce début d’année 2021: le prêt-à-porter masculin, du 19 au 24 janvier, la haute couture du 25 au 28 janvier et le prêt-à-porter féminin du 1er au 10 mars.

En raison de la pandémie, la plupart de ces événements se sont déroulés en ligne. Lors de la saison du prêt-à-porter en mars, le rendez-vous incontournable de la mode sur lequel le monde entier a les yeux rivés, seuls deux petits défilés ont eu lieu physiquement avec des distances sociales strictes.
 
Selon Launchmetrics, la valeur d’impact médiatique de la Fashion Week féminine se porte à 132 millions d’euros, témoignant du prestige non démenti des défilés parisiens. La haute couture, elle, a généré 71,4 millions d’euros, tandis que la mode masculine se contente de 39,5 millions d’euros.
 
Au cours des dernières années, la Fédération a travaillé dur pour développer ses partenariats avec des médias internationaux. Son réseau comprend maintenant Google, YouTube, Instagram, Facebook, TikTok, Canal+, The Asahi Shimbun, Kommersant et CNN. En parallèle, l’institution a renforcé sa présence en Chine grâce à des associations avec Weibo, Tencent Video et WeChat. La fashion week de Paris a ainsi réussi à toucher une audience gigantesque, plutôt jeune et cosmopolite.
 
En tout, ce sont 170 maisons comprenant des partenaires de longue date de la Fédération et des invités spéciaux qui ont publié leurs défilés, vidéos, directs et films de mode sur le réseau mondial de l’organisme.

Louis Vuitton – Automne/hiver 2021 – Collection homme – Paris – © PixelFormula

« Les défilés de la Fashion Week de Paris et de la Haute Couture ont joui d’une portée internationale sans précédent qui, couplée avec les actions mises en place par les maisons, a propulsé Paris au rang de capitale de la mode physique, mais aussi digitale », souligne la fédération dans son communiqué.
 
D’après les estimations de Launchmetrics, les défilés des trois semaines de la mode parisiennes ont attiré 467 000. 1,5 millions de pages ont été vues, ainsi que 354 millions de vidéos, dont 95 % sur YouTube.

« Paris a prouvé qu’elle est la capitale des Fashion Weeks digitales », reconnaît Michael Jais, le PDG de Launchmetrics, interrogé par FashionNetwork.com. « Nous avons la chance d’être en présence d’une ville connue non seulement pour son savoir-faire et son design, mais aussi pour sa capacité à créer des expériences et à générer un lien émotionnel avec le public. C’est la clé pour générer de la performance de marque: des expériences marquantes et mémorables. »

« Nos chiffres incluent le marché chinois, mais le principal pays spectateur reste la France, suivi par les États-Unis avec plus du double de valeur médiatique d’impact. »

« Les marques commencent à comprendre le fonctionnement des réseaux sociaux chinois et apprennent à utiliser leurs propres canaux à l’étranger. C’est un public qui sera probablement appelé à grandir, car les consommateurs chinois sont au centre des stratégies de marque actuelles », conclut-il.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com



Source link

Autres articles

Balmain : Bienvenue au premier rang virtuel

info mode

Paris dévoile une Fashion Week masculine digitale dense avec 68 événements

info mode

L’été vitaminé d’Etro, MSGM et Sunnei

info mode