Infos Mode

Shi.rt, un premier show réussi pour Tommaso Aquilano et Roberto Rimondi


Shi.rt a défilé pour la première fois dimanche sur les podiums milanais dévoilant au grand jour le nouveau projet de Tommaso Aquilano et Roberto Rimondi. Lancée en 2019, cette marque féminine entièrement dédiée aux chemises et robes en popeline de coton s’affiche comme un nouveau concept particulièrement adapté aux temps qui courent.
 

Une silhouette Shi.rt pour l’été prochain – CNMI

“En dépit de la pandémie, les boutiques ont vendu tous nos modèles ! Ce format marche bien car nous proposons un produit mode, entièrement réalisé en Italie, avec un coton de bonne qualité, portable aussi bien par la jeune fille que par la femme mûre, à un prix super accessible”, explique avec enthousiasme Roberto Rimondi. (Les prix vont de 98-100 euros pour la chemise à 500 euros pour la robe hyper élaborée).

Présentée l’an dernier comme une marque de niche focalisée sur une offre bien précise, l’idée était de sortir des schémas traditionnels du marché et des collections immenses et trop structurées effrayant les acheteurs, en proposant un monoproduit plus frais et facile. Un concept pionner, qui a devancé les réflexions engendrées cette année par la crise du Covid-19. “Anticiper a toujours fait partie de notre ADN”, sourit Tommaso Aquilano. “L’an dernier, nous avions ressenti le besoin de marquer un arrêt face à la frénésie ambiante. Le monde est saturé de produits. Il faut proposer des vêtements quand ils servent et avec la juste dose, sans remplir les magasins”, poursuit-il.

Parti de la classique chemise en popeline blanche, en trois saisons, le duo a enrichi son univers avec des robes, des jupes, des tops et mini vestes pour composer des ensembles assortis, faisant la part belle aux imprimés. Comme en témoigne sa collection, haute en couleurs, pour le printemps-été 2021, à l’esprit jungle.

Motifs animaliers et camouflage

Les motifs animaliers s’y entrechoquent avec du camouflage militaire, des rayures, des effets tachetés, des dessins de pastèques et de végétation luxuriante. Les créateurs s’amusent à mélanger les imprimés en jouant avec toutes sortes de détails : décorations métalliques, boutons, sequins, applications en tissu, plissés, guirlandes de volants, jabots, franges perlées, volumes aux épaules, travail sur les manches etc.

Au final, la collection offre 31 looks aux styles tous différents entre eux. Les créateurs s’amusant à varier les genres, de la jupe fendue ou jupettes plissée, à la robe à volants ou au modèle droit plus sage, en passant par des tenues en blocs de couleurs.

La distribution a été confiée au showroom milanais Style Council & Associates, tandis que la production est gérée directement par Tommaso Aquilano et Roberto Rimondi autour de leur atelier de Bologne (Italie du centre).

Les deux designers se sont fait remarquer dès le lancement en 2005 de leur première marque de prêt-à-porter, 6267. Leur mode chic et contemporaine les avait propulsés sur le devant de la scène, les amenant à s’occuper de la griffe de cachemire Malo, avant de prendre la direction artistique de Gianfranco Ferré en 2008. Le duo a ensuite collaboré pour d’autres maisons, comme la marque Fay du groupe Tod’s, dont ils ont piloté le style de 2011 à 2017.

En 2008, les deux stylistes ont quitté leur premier label et leur partenaire pour fonder une nouvelle griffe portant leur nom : Aquilano.Rimondi. Cette dernière a été mise entre parenthèses en mars 2018, mais devrait revoir le jour prochainement avec un nouveau projet, confient-ils.
 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com



Source link

Autres articles

A Milan, la joie de vivre de Versace, Moschino et Philosophy

info mode

La collection très personnelle d’Emilio de la Morena

info mode

Valmont Barcelona Bridal Fashion Week va faire défiler 24 marques

info mode