Image default
Santé - Bien être

Test des anticorps à la maladie de Lyme : définition, cause, symptômes, traitement

Un test des anticorps à la maladie de Lyme est utilisé pour déterminer si vous avez été infecté(e) par Borrelia burgdorferi, la bactérie qui cause la maladie de Lyme. Les tests des anticorps à la maladie de Lyme sont effectués par le biais d’une prise de sang ordinaire.

La maladie de Lyme est transmise aux humains par des tiques infectées par la bactérie Borrelia burgdorferi. Symptômes de la maladie de Lyme :

  • maux de tête
  • douleurs articulaires
  • fièvre
  • fatigue
  • éruption cutanée en forme de cible concentrique

Si elle n’est pas traitée, la maladie de Lyme peut affecter votre cœur et votre système nerveux. Les symptômes des stades avancés de la maladie de Lyme peuvent inclure une perte du tonus musculaire du visage, une perte de mémoire et des fourmillements dans les mains et les pieds.

Il peut être difficile de diagnostiquer la maladie de Lyme. Les tiques sont très petites et leurs piqûres ne se remarquent pas toujours. Les symptômes de la maladie peuvent varier d’une personne à l’autre. Le symptôme classique de l’éruption en forme de cible concentrique après une piqûre de tique ne se présente pas chez toutes les personnes affectées. Votre médecin utilisera les résultats de votre test des anticorps à la maladie de Lyme ainsi que les symptômes que vous décrirez pour confirmer un diagnostic.

Anticorps

Anticorps

Les anticorps sont des protéines produites par votre corps en réaction contre des substances étrangères ou toxiques appelées antigènes. Les bactéries, les virus, les champignons et les produits chimiques sont des antigènes très répandus.

Votre corps produit des anticorps si vous êtes infecté(e) par Borrelia burgdorferi, la bactérie qui cause la maladie de Lyme. Ces anticorps produits en réaction contre la maladie de Lyme seront présents dans votre sang, et votre test sera positif.

Si vous n’avez jamais été exposé(e) à Borrelia burgdorferi, vous n’aurez pas d’anticorps à la maladie de Lyme dans votre sang. Dans ce cas, le test sera négatif.

Il se peut que le test soit négatif quelques jours ou même quelques semaines après l’infection. Il faut du temps pour que votre corps produise un nombre significatif d’anticorps. Le test pour la maladie de Lyme est généralement positif environ quatre semaines après l’infection.

Interventions

Le test des anticorps à la maladie de Lyme ne nécessite aucune préparation. Un technicien de laboratoire appliquera un antiseptique avec un morceau de coton sur votre coude avant de prélever du sang. Il prélévera du sang d’une veine de votre bras en utilisant une petite aiguille. La prise de sang ne devrait pas faire mal, mais vous ressentirez peut-être un léger pincement lors de l’introduction de l’aiguille dans votre veine.

Le technicien recueillera l’échantillon de sang dans un flacon. Le site de la prise de sang sera recouvert d’un bandage, si nécessaire, après le retrait de l’aiguille. Vous pourrez rentrer chez vous après la prise de sang.

Risques

Très peu de risques sont associés au test des anticorps à la maladie de Lyme. Bien que rare, un saignement excessif est une possibilité, en particulier si vous prenez des anticoagulants ou certains médicaments anti-inflammatoires, notamment :

  • l’héparine
  • la warfarine
  • l’aspirine
  • l’ibuprofène
  • le naproxène

Une infection sur le site de la prise de sang est également possible, mais peu probable. Maintenez le bandage en place jusqu’à ce que le saignement s’arrête, et gardez le site propre. Certains patients se sentent un peu étourdis après une prise de sang. Prévenez-en le technicien le cas échéant. Il vous demandera peut-être de rester assis(e) pendant quelques minutes avant de rentrer chez vous.

Analyses de laboratoire

Analyses de laboratoire

Les anticorps à la maladie de Lyme peuvent être détectés par une série de tests en laboratoire :

  • Anticorps IgM : une grande molécule présente dans le sang en cas d’infection
  • Anticorps IgG : une autre molécule qui lutte contre l’infection bactérienne
  • ELISA : acronyme de enzyme-linked immunosorbent assay . Les tests ELISA détectent des anticorps dans votre sang.
  • Transfert Western : test de suivi qui détecte les protéines et les anticorps dans le sang

Les tests IgM et IgG sont réalisés en premier. Si vos tests pour ces anticorps sont positifs, il est vraisemblable que vous ayez, ou ayez eu, la maladie de Lyme. Un résultat positif au test ELISA signifie que vous avez très probablement la maladie de Lyme, mais ceci doit être confirmé par le test de transfert Western. Le test de transfert Western est le diagnostic définitif pour la maladie de Lyme.

Suivi

Après votre infection par la maladie de Lyme, les anticorps restent dans votre sang. Par conséquent, même après que vous aurez été traité(e) pour la maladie, il se peut que vous ayez toujours des examens sanguins positifs.

La maladie de Lyme se traite par des antibiotiques. Votre médecin vous expliquera en détail quel est le traitement approprié si votre test pour la maladie de Lyme est positif.

Autres articles

Symptômes de la maladie de Crohn : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Explication factuelle de l’analyse du liquide pleural : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Présentation générale de l’épilepsie : définition, cause, symptômes, traitement

Irene