Image default
Santé - Bien être

Biopsie de lésion osseuse : définition, cause, symptômes, traitement

Une biopsie de lésion osseuse est une procédure chirurgicale par laquelle est prélevé un échantillon de tissu osseux en vue d’une analyse en laboratoire. Cette analyse est, d’ordinaire, destinée à distinguer les tumeurs osseuses cancéreuses de celles qui ne le sont pas, ainsi qu’à diagnostiquer les anomalies osseuses.

La procédure requiert une petite incision, le forage d’un trou dans l’os et le retrait d’un échantillon de tissu prélevé dans la lésion osseuse. Une lésion est une anomalie de la structure de l’os qui peut, le cas échéant, avoir une incidence sur la croissance osseuse. Toutes les lésions ne sont pas cancéreuses.

Objet

Un médecin peut prescrire une biopsie d’une lésion osseuse en cas de signe d’anomalie de l’os. Une telle anomalie peut apparaître sur des images médicales, telles que des radiographies ou scanographies. Une biopsie aide les médecins à déterminer si une lésion osseuse est la conséquence d’un cancer, d’une infection ou d’une autre condition.

Conditions associées aux tumeurs ou lésions osseuses :

  • coccidioïdomycose (infection fongique) ;
  • sarcome d’Ewing (tumeur osseuse cancéreuse de l’enfant) ;
  • fibrome (tumeur bénigne) ;
  • histoplasmose (infection fongique) ;
  • un myélome multiple (cancer des plasmocytes de la moelle épinière) ;
  • infection mycobactérienne (tuberculose) ;
  • ostéoblastome bénin (tumeur bénigne de l’os) ;
  • ostéome ostéoïde (tumeur bénigne de l’os) ;
  • ostéomalacie (ramollissement des os dû à un déficit en vitamine D) ;
  • une ostéomyélite (infection osseuse) ;
  • ostéosarcome (tumeur cancéreuse de l’os qui, d’ordinaire, apparaît au cours de l’adolescence ;
  • ostéite fibreuse (ramollissement des os imputable à l’hyperparathyroïdisme) ;
  • rachitisme (fragilisation des os imputable à un déficit en calcium, en vitamine D ou en phosphate).

Les biopsies de lésion osseuse peuvent également donner aux chirurgiens une vue de l’intérieur de vos os. Ces données sont particulièrement utiles s’agissant de déterminer l’étendue d’infections ou de maladies susceptibles d’être traitées par amputation, comme l’ostéomyélite. Dans certains cas, une biopsie peut contribuer à prévenir une amputation.

Préparation

Avant l’intervention, des images seront réalisées pour déterminer le site de vos lésions osseuses. À partir de ces images, le chirurgien choisit le site du prélèvement de l’échantillon de tissu.

Vous subirez également un examen physique. Vous devez informer votre médecin des traitements que vous suivez (y compris des médicaments et suppléments en vente libre), ainsi que de vos allergies éventuelles.

Il est probable qu’il vous sera demandé de jeûner huit heures avant la biopsie. Il s’agit d’une procédure standard, en particulier en cas d’anesthésie générale.

Intervention

Le type de l’anesthésie sera fonction du lieu et du type de la biopsie. Il est possible qu’une anesthésie locale, limitée au site de l’anesthésie, suffise, ou qu’une anesthésie générale soit nécessaire. Si vous êtes placé(e) sous anesthésie générale, vous serez endormi(e) et n’éprouverez aucune douleur.

L’incision

Au cours de la procédure, le chirurgien pratiquera une petite incision sur le site de la biopsie. Ce qui se passe ensuite dépend du type de la biopsie.

Biopsie par aspiration

Un trou de faible diamètre sera foré dans l’os. Votre chirurgien extraira un échantillon de tissu à l’aide d’un instrument similaire à une aiguille.

Biopsie par incision

Le chirurgien pratique une incision directement dans la tumeur afin de prélever un échantillon. Ce type de biopsie peut être utilisé pour récupérer un échantillon de tissu plus important.

À l’issue du prélèvement, l’incision est refermée par des points et pansée. L’échantillon tissulaire est alors envoyé à un laboratoire pour analyse.

Risques

Toutes les interventions chirurgicales comportent un risque d’infection et de saignement. Ce risque est supérieur chez les patients présentant un trouble de la coagulation ou dont le système immunitaire est compromis. Lorsque vous présentez l’un ou l’autre de ces facteurs de risque, informez-en votre médecin.

Autres complications propres à la biopsie de la lésion osseuse :

  • dommage aux tissus environnants ;
  • un saignement excessif.
  • fractures osseuses ;
  • infection de l’os ou à proximité du site de la biopsie.

Les risques liés à ce test sont très inférieurs à ceux présentés par l’absence de biopsie de lésion osseuse. Une analyse permet de détecter un cancer ou un autre problème de santé grave, de manière à ce que le traitement puisse débuter le plus rapidement possible.

Suivi

Après la biopsie, vous demeurerez hospitalisé(e) jusqu’à ce que votre médecin vous autorise à sortir. Il vous appartiendra de soigner la plaie résultant de l’incision, ce qui supposera de veiller à ce que le site demeure propre et de changer régulièrement les pansements. Votre médecin ôtera les points lors d’un rendez-vous de suivi. Le site de la biopsie peut demeurer douloureux durant quelques jours après l’intervention.

Le médecin vous expliquera les résultats de la biopsie lors d’un rendez-vous de suivi. Il vous indiquera si la tumeur ou lésion osseuse est cancéreuse et, lorsque tel est le cas, quelles sont vos options de traitement.

Autres articles

Angiographie aortique : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Masque à la farine de pois chiches

Irene

Urine nauséabonde : définition, cause, symptômes, traitement

Irene