Image default
Santé - Bien être

Vaccins pour les étudiants et les jeunes adultes : définition, cause, symptômes, traitement

Même si enfant, vous avez déjà fait des vaccins, cela ne veut pas nécessairement dire que vous n’avez pas besoin de rappel à l’âge adulte. Durant l’adolescence et le début de l’âge adulte, il existe un risque plus important de développer une méningite, une inflammation des membranes autour du cerveau et de la moelle épinière. La méningite à méningocoque est provoquée par une infection bactérienne, les méningocoques.

La méningite à méningocoques, qui est hautement contagieuse se propage dans l’air (par la toux et les éternuements) ou directement d’une personne à l’autre (par le baiser). Les CDC rapportent que les nouveaux étudiants, notamment ceux qui vivent en dortoir, sont exposés à un risque accru de méningite bactérienne. Bien que la maladie affecte tous les âges, les élèves qui vivent en dortoir sont plus à risque étant donné qu’ils partagent un espace de vie qui peut également impliquer des facteurs de risque tel que le tabagisme (ou sa proximité) les habitudes de sommeil peu hygiéniques, et la vie dans un environnement saturé de personnes.

Les élèves qui vivent en dortoir, et les personnes âgées de 19 à 26 ans sont encouragés à faire les vaccins suivants :

Vaccin anti-méningococcique

Comme décrit ci-dessus, ce vaccin est recommandé aux élèves et étudiants qui prévoient de vivre en dortoir, ainsi qu’aux individus atteints de certaines pathologies médicales. Des rappels peuvent être exigés à l’âge adulte, et peuvent être déterminés en parlant avec votre médecin.

Vaccin contre la grippe

Même chez l’adulte, le vaccin contre la grippe est recommandé chaque automne ou hiver (la saison va généralement de septembre à janvier).

Tétanos

Les CDC recommandent de recevoir une dose de DTaP entre l’âge de 11 à 18 ans (de préférence à l’âge de 11 ou 12 ans) puis à nouveau une fois entre l’âge de 19 à 64 ans. Après la dose initiale, un rappel est recommandé tous les 10 ans, ou après exposition au tétanos dans certains cas. Pendant un moment, les rappels typiques consistaient uniquement en une dose de DT, qui protège uniquement contre la diphtérie et le tétanos. Toutefois, les nouvelles données montrent que la coqueluche est en augmentation du fait de la baisse d’efficacité du vaccin parmi les adultes. De ce fait, certains professionnels médicaux recommandent un rappel TDaP tous les dix ans.

*Signification des lettres : DTaP, Tdap et DT sont des vaccins comparables administrés pour les mêmes pathologies à divers moments de la vie d’une personne. En fonction de l’âge, certaines quantités de chacune des composantes des vaccins sont administrées. Le système de lettrage et les majuscules/minuscules dénotent la composante de la vaccination, ainsi que la quantité incluse dans chaque cas. Selon l’explication des CDC : Les majuscules de ces abréviations dénotent des doses complètes de toxines (anatoxines) diphtérie (D) et tétanos (T), ainsi que de vaccin contre la coqueluche (Pertussis, P). Les lettres minuscules d et p dénotent des doses réduites de diphtérie et de coqueluche pour les formules adolescent/adulte La lettre minuscule a dans DTaP et Tdap signifie acellulaire , ce qui signifie que la composante coqueluche contient uniquement une petite partie de l’organisme de la coqueluche.

Si vous n’avez pas eu la varicelle étant enfant, il peut être souhaitable d’envisager de vous faire vacciner. Votre médecin vous aidera à déterminer si vous avez besoin du vaccin ou non.

Vaccin anti-pneumococcique

Il protège contre l’infection à pneumocoque (une infection bactérienne provoquée par le streptocoque pneumoniae). Si vous fumez et que vous avez certaines pathologies chroniques, il est recommandé de recevoir une à deux doses.

Vaccin contre l’hépatite B

Le vaccin contre l’hépatite B est donné en trois doses, sur une période de six mois, aux personnes risquant de contracter l’hépatite B, ou aux personnes qui veulent se protéger contre la maladie.

Vaccin contre l’hépatite A

Le vaccin contre l’hépatite A est donné en deux doses, à six à dix-huit mois d’intervalle, aux personnes risquant de contracter l’hépatite A, ou aux personnes qui veulent se protéger contre la maladie. Vous devriez être testé(e) pour savoir si vous avez des anticorps contre l’hépatite (recherche d’anticorps) avant d’obtenir ce vaccin ; la plupart des gens sont à leur insu exposés à l’hépatite A et ont la capacité de la combattre.

HPV

Le vaccin contre HPV protège contre le papillomavirus humain ; les femmes de moins de 26 ans doivent faire ce vaccin, qui est donné en trois doses sur une période de six mois. Cervarix est autorisé pour une utilisation chez les femmes ayant entre 10 et 25 ans, ainsi que Gardasil pour les jeunes filles / femmes ayant entre neuf et 26 ans. Chez les hommes ayant 26 ans ou moins, Gardasil peut protéger contre les verrues génitales.

Autres articles

Neurofibromatose 2 (NF2) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

TDAH : examens de détection et diagnostic : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Les calculs biliaires : définition, cause, symptômes, traitement

Irene