Image default
Santé - Bien être

Gastrite chronique : définition, cause, symptômes, traitement

La gastrite chronique correspond à un gonflement ou à une inflammation de la muqueuse de l’estomac. Si vous avez cette pathologie, il se peut que vous ressentiez une sensation de satiété après avoir mangé seulement quelques bouchées. La gastrite chronique n’est pas forcément douloureuse, mais vous pouvez parfois ressentir une douleur sourde et persistante dans l’estomac. La gastrite chronique se développe avec le temps, contrairement à la gastrite aiguë, qui survient soudainement.

Dans certains cas, la gastrite chronique est associée à des ulcères et peut augmenter votre risque de développer un cancer de l’estomac. Cependant, chez la plupart des gens, les effets de la gastrite chronique s’atténuent rapidement avec un traitement, et seuls quelques-uns persistent à long terme.

Causes

Une variété de médicaments et de troubles peuvent contribuer à irriter la muqueuse de l’estomac, entraînant une gastrite chronique. Exemples :

  • usage à long terme de certains médicaments (aspirine et ibuprofène)
  • consommation excessive d’alcool
  • bactéries induisant des ulcères dans l’estomac (H. pylori)
  • certaines maladies (comme l’insuffisance rénale)
  • infection virale attaquant un système immunitaire déjà affaibli
  • stress intense et récurrent
  • remontée de bile dans l’estomac (que l’on appelle le reflux de bile)

Risques

Vous courez un plus grand risque de développer une gastrite chronique si vos habitudes quotidiennes en matière de mode de vie et de régime alimentaire favorisent la production d’acide dans votre estomac. Si vous mangez fréquemment des quantités considérables de matières grasses, d’huiles et d’agrumes, et si vous buvez beaucoup de café, vous courez un risque plus élevé de contracter cette maladie. De même, boire beaucoup d’alcool à long terme peut entraîner une gastrite chronique.

Un mode de vie stressant ou des expériences traumatisantes provoquant de la colère et de l’hostilité peuvent également accroître la quantité d’acide que produit votre estomac. Si votre système immunitaire est affaibli ou si vous êtes affecté par certaines maladies spécifiques, comme la maladie de Crohn, vous courez également un risque plus grand d’avoir une gastrite chronique.

Symptômes

Il se peut aussi que vous ayez une gastrite chronique sans qu’aucun symptôme ne se manifeste. Exemples de symptômes, pour les personnes qui en ont :

  • douleur en haut de l’abdomen
  • indigestion ou ballonnement
  • nausées et vomissements
  • éructation
  • perte d’appétit ou de poids

Dans des cas plus extrêmes, il se peut que vous constatiez des saignements dans votre estomac et/ou que vous ayez des selles noires. Consultez un médecin immédiatement si vos selles sont noires, si vous vomissez du sang ou si vous avez constamment mal à l’estomac.

Diagnostic

Votre médecin vous demandera de décrire vos symptômes et vous posera des questions sur vos antécédents médicaux. Une série de tests peuvent également être nécessaires, notamment :

  • un test en vue de détecter des bactéries causant des ulcères dans l’estomac
  • une culture de selles pour identifier tout saignement éventuel dans l’estomac
  • une numération globulaire et un test d’anémie
  • une endoscopie (examen de l’estomac consistant à insérer une caméra fixée à l’extrémité d’un long tube dans la gorge jusqu’à atteindre le tube digestif)

Traitement

Votre médecin peut prescrire des médicaments pour réduire l’acidité dans votre estomac. Les médicaments les plus fréquents pour réduire l’acide gastrique sont les antiacides (Alka-Seltzer et Tums), les antagonistes des récepteurs H2 (Zantac) et les inhibiteurs de la pompe à protons (Prilosec), disponibles en vente libre et sur ordonnance. Il est également conseillé de réduire (voire d’arrêter) l’usage d’aspirine et de médicaments similaires pour réduire l’irritation de votre estomac.

Régime alimentaire

Votre médecin peut recommander un régime sans aliments irritants pour réduire l’irritation de votre estomac. Aliments à éviter :

  • aliments frits
  • frites ou autres légumes frits dans l’huile
  • jus d’agrumes
  • café
  • alcool

Les aliments à privilégier sont généralement des aliments contenant peu d’huile, de matières grasses ou de caféine, et ceux qui n’appartiennent pas au genre citrus :

  • tous les légumes et les fruits, à l’exception des agrumes
  • les produits laitiers pauvres en matière grasse
  • la viande maigre
  • les plats à base de pâtes et de riz avec peu de matières grasses, voire pas du tout

Pronostic

Votre vitesse de récupération après une gastrite chronique dépend de la cause de la maladie. Si le problème est causé par un régime alimentaire excessivement riche en acides, le simple fait de limiter certains aliments et de prendre des médicaments peut permettre d’atténuer les symptômes. Souvent, la maladie disparaîtra et reviendra ensuite si vous consommez à nouveau des aliments acides. Si la maladie n’est pas traitée, vous courez plusieurs risques, notamment de saignement dans l’estomac et de cancer gastrique.

Prévention

Vous pouvez contribuer à réduire le risque de développer une gastrite chronique en contrôlant votre régime alimentaire et votre niveau de stress. Le fait de limiter sa consommation d’alcool et sa prise d’aspirine aide aussi à éviter le développement de la maladie.

Autres articles

Costochondrite (Syndrome de Tietze) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Masque oeuf, eau de rose, maïzena

Irene

Masque miel, crème fraîche et huile d’olive

Irene