Image default
Santé - Bien être

Urine nauséabonde : définition, cause, symptômes, traitement

L’urine est naturellement odorante, mais en règle générale il ne s’agit pas d’une odeur forte. Il n’y a en principe pas lieu de s’inquiéter d’une forte odeur d’urine. En règle générale cependant, si les urines présentent une odeur inhabituelle ou particulièrement forte, il s’agit d’un problème médical sous-jacent.

Régime alimentaire

Certains aliments peuvent donner une forte odeur aux urines.

On considère souvent que tel est le cas des asperges. Certaines personnes estiment cependant que les asperges ne modifient pas l’odeur de leurs urines. John H. McDonald, MS, PhD, de l’Université du Delaware, estime qu’il est possible que des facteurs génétiques exercent une influence sur l’intensité de l’odeur due aux asperges. McDonald suggère une autre possibilité selon laquelle les urines ont toujours une odeur forte après avoir consommé des asperges, mais seules certaines personnes présentant une certaine configuration génétique sont en mesure de détecter le changement d’odeur (McDonald, 2011).

D’autres aliments sont susceptibles de modifier l’odeur des urines (notamment les oignons, l’ail et le café).

Si vous estimez que votre alimentation pourrait bien être à l’origine du problème, le fait d’éliminer l’aliment concerné va permettre de retrouver une odeur d’urine normale en moins de 12 heures. Si vous évitez de consommer cet aliment et que l’odeur persiste, il est probable qu’une autre cause est à rechercher.

Plusieurs conditions sont susceptibles de donner aux urines une odeur forte ou inhabituelle. Les plus causes les plus courantes sont notamment les suivantes :

Déshydratation

L’organisme se déshydrate si nous ne consommons pas suffisamment de liquides. Si vous êtes déshydraté(e), vous allez éventuellement remarquer que l’urine est jaune foncé ou orange, et qu’elle présente une odeur ammoniaquée. La plupart des gens n’éprouvent qu’une légère déshydratation ne nécessitant aucun traitement médical. L’odeur de l’urine redevient normale dès lors que la consommation de liquides augmente. Si vous éprouvez de la confusion mentale, une sensation de faiblesse, de fatigue extrême, ou d’autres symptômes inhabituels, il est possible que vous présentiez une déshydratation grave. Consultez immédiatement votre médecin.

Infection des voies urinaires

Les infections des voies urinaires ont couramment pour effet de donner une forte odeur aux urines. Une sensation de brûlure à la miction et un besoin urgent d’uriner sont les symptômes les plus courants d’une infection des voies urinaires. Les bactéries contenues dans les urines sont susceptibles de provoquer ce type d’infections. Si votre médecin détermine que vous avez une infection, il ou elle va vous prescrire des antibiotiques pour éliminer ces bactéries.

Diabète

Une urine à l’odeur sucrée est un symptôme courant de diabète. Les personnes atteintes de diabète non traité présentent des taux de glycémie élevés. L’odeur sucrée est due à cette glycémie élevée. Consultez votre médecin dès que possible si vos urines ont fréquemment une odeur sucrée. En l’absence de traitement, le diabète constitue un risque potentiellement mortel.

Causes moins courantes :

Fistule de la vessie

Il y a fistule de la vessie lorsqu’une lésion ou une malformation laisse les bactéries passer des intestins dans la vessie. Les fistules de la vessie peuvent provenir d’accidents chirurgicaux ou de pathologies intestinales (maladies inflammatoires des intestins, colite ulcérative, ou maladie de Crohn).

Pathologie hépatique

Une urine nauséabonde peut également signaler une affection hépatique (maladie du foie). Autres symptômes de pathologie hépatique : nausées, vomissements, douleurs abdominales, peau ou yeux jaunâtres, sensation de faiblesse, ballonnements, perte de poids. En cas de symptômes de maladie hépatique, consultez immédiatement votre médecin. En l’absence de traitement, une maladie du foie peut s’avérer une menace pour la vie du patient.

Causes rares d’urine nauséabonde :

Phénylcétonurie

La phénylcétonurie est une maladie génétique incurable présente à la naissance. Cette maladie est un trouble du métabolisme d’un acide aminé, la phénylalanine. Autres symptômes :

  • perte de pigmentation cutanée ;
  • grosse tête ;
  • déficience mentale ;
  • développement lent des aptitudes sociales ;

en l’absence de traitement précoce, cette maladie peut conduire à un trouble d’hyperactivité avec déficit de l’attention (THADA), ainsi que des handicaps mentaux graves.

Maladie du sirop d’érable (leucinose, déficit en céto-acide décarboxylase ou MSUD)

La maladie du sirop d’érable est une pathologie génétique rare et incurable qui donne à l’urine une odeur de sirop d’érable. L’organisme des personnes affectées par cette maladie n’est pas en mesure de dégrader correctement certains acides aminés, notamment la leucine, l’isoleucine et la valine. L’absence de traitement peut entrainer des lésions (cérébrales) neurologiques, ainsi qu’un décès.

Consulter un médecin

Si vos urines présentent une odeur forte ou anormale pendant plus de deux jours, ou si vous avez d’autres symptômes supplémentaires inhabituels, consultez un médecin. Si vous présentez des symptômes sévères tels qu’une urine à l’odeur sucrée, de la confusion mentale, des ballonnements (flatulence), des vomissements, consultez immédiatement un médecin. Ces symptômes peuvent être des signes de diabète, de déshydratation grave, ou de pathologie hépatique.

Autres articles

Œsophagogastroduodénoscopie (EGD) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Cannabis : il existe un site de comparatif en ligne de graines de cannabis !

administrateur

Virus/maladie Ebola : définition, cause, symptômes, traitement

Irene