Image default
Santé - Bien être

Coqueluche : définition, cause, symptômes, traitement

La coqueluche est une infection respiratoire grave causée par un type de bactérie appelé Bordetella pertussis. L’infection est cause d’une toux violente et incontrôlable qui rend la respiration difficile. Si la coqueluche peut se déclarer à tout âge, elle peut être mortelle pour les nourrissons et les enfants en bas âge.

Avant qu’un vaccin ne soit disponible, la coqueluche était cause de 10 000 décès par an aux États-Unis. Selon KidsHealth, la coqueluche est désormais à l’origine de moins de 30 décès chaque année. (KidsHealth). Ne baissons pas notre garde : chaque année, un million de cas de coqueluche de l’adulte et de l’adolescent sont déclarés. (American Academy of Pediatrics)

Symptômes

La période d’incubation (c’est-à-dire, le délai entre l’infection et l’apparition des premiers symptômes) de la coqueluche est de sept à dix jours. (Kids Health) Les symptômes précoces reproduisent ceux du rhume ordinaire ; il s’agit notamment d’écoulements nasaux, de toux et de fièvre. En deux semaines se développe une toux sèche et persistante qui rend la respiration difficile. Nourrissons et enfants ont fréquemment une reprise inspiratoire sifflante et bruyante après une quinte de toux.

Ce type de toux violente peut également causer :

  • des vomissements ;
  • l’apparition d’une peau bleue ou violacée autour de la bouche ;
  • une déshydratation ;
  • une fièvre peu élevée ;
  • des troubles respiratoires.

Chez l’adulte et l’adolescent, les symptômes sont généralement moindres. Il peut, par exemple, s’agir d’une toux prolongée sans reprise inspiratoire sifflante et bruyante.

Diagnostic et traitement

Diagnostic et traitement

Si votre enfant ou vous présentez des symptômes de coqueluche, consultez d’urgence un médecin, en particulier lorsque les membres de votre famille ne sont pas vaccinés. La coqueluche est extrêmement contagieuse : la bactérie peut se répandre dans l’air ambiant lorsqu’une personne infectée tousse, éternue ou rit. Elle peut alors contaminer très vite d’autres personnes.

Diagnostic

Pour diagnostiquer la coqueluche, votre médecin procédera à un examen physique et prélèvera des échantillons de muqueuses du nez et de la gorge. Ils seront analysés pour détecter la présence de la bactérie b. pertussis. Une analyse de sang peut également être nécessaire à un diagnostic précis.

Traitements

L’hospitalisation des nourrissons et enfants en bas âge sera nécessaire, la plupart du temps, au cours du traitement, afin de minimiser le risque de développement d’une pneumonie (infection pulmonaire). Dans certains cas, l’administration de fluides par intraveineuse sera nécessaire pour éviter la déshydratation lorsque les symptômes empêchent les patients d’absorber des liquides en quantité suffisante. La coqueluche étant une infection bactérienne, les antibiotiques constituent le traitement de première intention. L’efficacité des antibiotiques est maximale aux stades précoces de la coqueluche. Ils peuvent cependant être utilisés à un stade ultérieur de l’infection pour éviter la contagion. Même si les antibiotiques peuvent contribuer à traiter l’infection, ils ne préviennent pas et ne traitent pas la toux elle-même. Les médicaments antitussifs (contre la toux) ne sont pas recommandés : ils sont dépourvus d’effet sur les symptômes de la coqueluche et peuvent avoir des effets secondaires nocifs sur les nourrissons et les enfants en bas âge.

La plupart des médecins recommandent l’utilisation de saturateurs dans la chambre de votre enfant afin d’assurer l’humidité de l’air et de contribuer à alléger les symptômes de la coqueluche.

Complications

Les enfants plus âgés et les adultes se rétablissent rapidement, mais les enfants en bas âge atteints de coqueluche requièrent une surveillance poussée pour éviter d’éventuelles complications dues à une oxygénation insuffisante potentiellement dangereuse. Complications potentielles graves :

  • lésions cérébrales ;
  • pneumonie ;
  • crises ;
  • saignement dans le cerveau ;
  • apnée (ralentissement ou arrêt du saignement) ;
  • convulsions ;
  • décès du patient.

Si votre bébé présente des symptômes d’infection, appelez immédiatement votre médecin.

Pronostic

La durée des symptômes de la coqueluche peut être de quatre semaines ou plus, y compris avec un traitement. Enfants comme adultes se rétablissent en général plus rapidement lorsque l’intervention médicale est précoce. Les décès dus à la coqueluche sont plus fréquents chez le nourrisson, même après le début du traitement. Il est conseillé aux parents de surveiller les nourrissons avec soin. Si les symptômes persistent ou s’aggravent, contactez immédiatement votre médecin.

Prévention

La vaccination est la clé de la prévention. Les centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies (Centers for Disease Control and Prevention, CDC) recommandent la vaccination des nourrissons à l’âge de :

  • deux mois ;
  • quatre mois ;
  • six mois.

Des injections de rappel sont nécessaires aux enfants aux âges de :

  • 12 à 15 mois ;
  • quatre à six ans.

Les enfants ne sont pas les seuls à être vulnérables à la coqueluche. Si vous êtes en contact avec des nourrissons et des enfants, êtes âgé(e) de plus de 65 ans ou travaillez dans le secteur de la santé, consultez votre médecin à propos d’une vaccination.

Autres articles

Cataracte bilatérale : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Masque concombre, oeuf, citron, menthe

Irene

Le carcinome du poumon non à petites cellules : définition, cause, symptômes, traitement

Irene