Image default
Santé - Bien être

L’ostéomyélite (infection osseuse) : définition, cause, symptômes, traitement

Une infection osseuse, que l’on appelle également ostéomyélite, peut survenir lorsque des bactéries ou des champignons envahissent un os.

Chez les enfants, les infections osseuses surviennent fréquemment dans les longs os des bras et des jambes mais elles apparaissent généralement au niveau des hanches, de la colonne vertébrale et des pieds chez les adultes.

Les infections osseuses peuvent survenir soudainement ou se développer sur la longue durée. Si elles ne sont pas soignées correctement, les infections osseuses peuvent provoquer des dommages osseux irréparables.

Causes

Les infections osseuses sont plus souvent causées par la bactérie staphylococcus aureus que par tout autre organisme. Ces bactéries sont fréquemment trouvées sur la peau mais ne provoquent pas toujours de problèmes de santé. Elles peuvent néanmoins prendre le dessus sur un système immunitaire affaibli par les maladies et les affections. Ces bactéries peuvent également entraîner des infections au niveau de blessures.

De nombreux organismes (le plus souvent, le staphylocoque) circulent dans le sang et peuvent provoquer une infection osseuse. Une infection peut commencer à un certain endroit du corps mais se propager aux os par la circulation sanguine.

Les organismes qui envahissent une blessure grave, une coupure profonde ou une plaie peuvent également provoquer des infections dans les os à proximité. Les bactéries peuvent pénétrer votre système à l’endroit d’une incision chirurgicale, telle que celle effectuée dans le cadre d’une arthroplastie de la hanche ou d’une réparation d’une fracture osseuse. Lorsqu’un os est cassé lors d’un accident, des bactéries peuvent envahir l’os et entraîner une ostéomyélite.

Risques

Il existe plusieurs pathologies et circonstances qui augmentent vos risques de développer une ostéomyélite. Ces risques sont

  • les troubles diabétiques qui affectent l’approvisionnement des os en sang,
  • l’administration intraveineuse de médicaments,
  • le recours à l’hémodialyse, un traitement utilisé dans le cadre de maladies hépatiques,
  • un traumatisme du tissu autour de l’os,
  • une prothèse ou des membres artificiels qui introduisent des bactéries.

Symptômes

Habituellement, le premier symptôme à apparaître est la douleur à l’endroit de l’infection. Les autres symptômes fréquents sont :

  • de la fièvre et des frissons,
  • une rougeur de la région infectée,
  • une irritabilité ou une sensation générale de malaise,
  • un écoulement à l’endroit infecté,
  • un gonflement de la région atteinte, par exemple, les pieds peuvent se remplir de liquide,
  • une raideur ou une perte de l’utilisation d’un membre atteint.

Diagnostic

Si vous présentez les symptômes d’une infection osseuse, votre médecin pourra avoir recours à plusieurs méthodes pour diagnostiquer votre affection. Un examen physique est nécessaire pour vérifier la présence éventuelle de gonflements, de douleurs et de décoloration de l’endroit dont vous vous plaignez. Votre médecin pourra prescrire des tests de laboratoire et de diagnostic pour déterminer l’endroit exact et l’étendue de l’infection.

Votre médecin prescrira certainement une analyse sanguine pour vérifier la présence d’organismes responsables de l’infection. Les autres tests utilisés pour vérifier la présence de bactéries sont les tests urinaires, fécales et les prélèvements de gorge.

Une scintigraphie osseuse est une méthode de diagnostic qui révèle l’activité cellulaire et métabolique dans les os. Elle utilise un type de substance radioactive pour faire ressortir le tissu osseux. Si la scintigraphie osseuse ne fournit pas suffisamment d’informations, vous pourriez devoir subir une IRM (imagerie par résonance magnétique). Dans certains cas, une biopsie osseuse pourrait même être nécessaire.

Une simple scintigraphie osseuse peut néanmoins s’avérer suffisante pour que le médecin puisse déterminer le plan de traitement.

Traitement

Il existe plusieurs options de traitement auxquelles votre médecin pourra avoir recours pour soigner votre infection osseuse.

La prise d’antibiotiques seule peut suffire pour soigner votre infection osseuse. Si l’infection est grave, les antibiotiques pourront être administrés directement dans vos veines (par intraveineuse) plutôt qu’oralement. Cette prise d’antibiotiques peut durer jusqu’à six semaines.

Le recours à la chirurgie est l’une des possibilités pour soigner les infections osseuses qui ne se résorbent pas avec les antibiotiques. Votre médecin retira l’os infecté et les tissus morts. Les infections ayant produit des poches de pus (abcès) seront drainées.

Si vous êtes équipé(e) d’une prothèse qui a provoqué l’infection, votre médecin pourra la retirer et la remplacer par une nouvelle. Tout tissu mort à proximité de la région infectée et autour de celle-ci devra être retiré chirurgicalement.

Prévention

Lavez ou nettoyez bien toute coupure ou plaie ouverte de la peau. Informez votre médecin de toute plaie ou coupure qui n’aurait pas guérie. Lavez et séchez l’endroit où l’amputation a été faite avant de placer votre prothèse. De même, portez des chaussures et un équipement de protection appropriés pour éviter les blessures lorsque vous sautez, courrez ou pratiquez du sport.

Pronostic

La plupart des cas d’ostéomyélite sont facilement soignables. Les infections chroniques des os peuvent néanmoins prendre un peu plus de temps à soigner et à guérir, surtout si elles nécessitent d’avoir recours à la chirurgie. Le pronostic de cette maladie est bon lorsque l’infection est détectée et soignée tôt.

Autres articles

Maladie de Cushing (ou Cushing hypophysaire) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Échocardiogramme : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Culture de prélèvement au niveau de l’endocol : définition, cause, symptômes, traitement

Irene