Image default
Santé - Bien être

Diagnostic du mélanome : définition, cause, symptômes, traitement

Le mélanome est la forme la plus dangereuse de cancer de la peau. S’ils sont détectés précocement, la plupart des mélanomes peuvent être guéris. Lorsqu’ils passent inaperçus, néanmoins, la maladie peut gagner d’autres parties du corps, ce qui rend le traitement plus difficile et accroît le risque pour le patient.

Les experts conseillent un auto-examen mensuel destiné à déceler d’éventuels changements de la forme des grains de beauté ou d’autres marques sur la peau, ainsi qu’à identifier de nouvelles marques. Le mélanome a, d’ordinaire, besoin de temps pour se développer jusqu’à l’épiderme, qui est la couche la plus extérieure de la peau. Lorsqu’il est diagnostiqué avant d’avoir atteint la couche suivante de la peau (le derme), le mélanome est beaucoup plus facile à traiter et à soigner.

Il est souvent difficile de faire la différence entre un grain de beauté normal et une marque maligne. Les signaux d’alerte sont souvent un changement de taille, de forme ou de couleur, une décoloration ou un grain de beauté qui saigne facilement.

Souvenez-vous de votre alphabet

L’American Cancer Society décrit un grain de beauté normal comme un point marron, beige ou noir, de couleur uniforme, dont la taille est habituellement inférieure à 6 millimètres (approximativement le diamètre de la pointe d’un effaceur d’encre) .

La règle pratique en usage pour identifier des signes de mélanome est le système ABCDE. Pour l’American Cancer Society, il convient de rechercher la présence sur la peau d’un point qui se distingue des autres par son étrangeté et ses caractéristiques différentes. Ce système, auparavant désigné ABCD, a récemment été mis à jour pour inclure un cinquième critère d’évaluation du risque de mélanome. Pour identifier sur votre peau d’éventuels signes avant-coureurs, reportez-vous au guide ABCDE.

  • A symétrie : la moitié d’un grain de beauté ou d’une tache de vin n’est pas identique à l’autre moitié.
  • B ords : bords irréguliers et granuleux d’un grain de beauté.
  • C ouleur : couleur irrégulière, dans des tons de noir, marron ou beige (parfois rose, blanc, rouge ou bleu), d’une même marque. La couleur normale d’un grain de beauté est un marron uniforme.
  • D iamètre : la taille du grain n’excède en général (pas toujours) 6 millimètres de diamètre, c’est-à-dire, la taille de la pointe d’un effaceur d’encre.
  • É volutif : il s’agit là d’un récent ajout à la liste autrefois ABCD ; il témoigne néanmoins du fait que, lorsqu’un grain de beauté change (d’une manière ou d’une autre), il est préférable de consulter votre médecin.

Si vous remarquez des excroissances, grosseurs ou grains de beauté suspects sur votre corps, consultez dès que possible votre médecin. Il vous examinera et vérifiera l’apparence de la marque. Si votre médecin soupçonne un mélanome, il pourra demander une biopsie, c’est-à-dire, l’examen au microscope d’échantillon de peau (ce qui suppose l’ablation totale ou partielle de l’excroissance) afin de confirmer le diagnostic.

Si votre médecin diagnostique un mélanome, il est important de comprendre comment procéder.

Questions à poser à votre médecin :

  • Quelle est l’étendue de mon mélanome ?
  • Devez-vous pratiquer d’autres tests avant de commencer le traitement ?
  • Quelles sont mes options de traitement ?
  • Quels sont les risques et les effets secondaires associés à ces traitements ?
  • Quelle sera la durée du traitement ?
  • Aurai-je une cicatrice après le traitement ?
  • Existe-t-il un risque que d’autres membres de ma famille développent un mélanome ?
  • Quelles sont les chances que mon cancer réapparaisse ?

Grâce aux avancées de la technologie et de la recherche, il existe de plus en plus d’outils permettant de former au diagnostic du mélanome et de le faciliter. L’outil de diagnostic du mélanome (The Melanoma Risk Assessment Tool), qui est le fruit d’un effort commun de l’institut national américain du cancer (NCI), de l’université de Pennsylvanie et de l’université de Californie, San Francisco, est un dispositif interactif en ligne destiné à aider les médecins à déterminer qui court le risque le plus important de développer un mélanome. Élaboré à partir d’une étude cas-témoin réalisée aux États-Unis sur une population de type européen non-hispanique, le calculateur est destiné aux professionnels de santé mais peut constituer un outil utile pour les patients curieux et préoccupés. À partir d’une série de questions, concernant notamment l’âge, le sexe, la complexion et l’appartenance raciale, l’outil calcule le risque de mélanome d’une personne à un horizon de cinq ans.

Ce que cela signifie : In situ c. invasif

Si votre médecin décrit le mélanome comme in situ, ceci indique que le mélanome est limité à la couche externe de votre peau (épiderme) et ne s’est pas étendu. Un diagnostic de mélanome invasif décrit une pathologie plus grave, dans laquelle la tumeur s’est étendue plus profondément dans la peau ou a atteint d’autres organes.

Autres articles

Masque banane et miel

Irene

Test des anticorps à la maladie de Lyme : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Masque levure, miel, argile et yaourt

Irene