Image default
Santé - Bien être

TDAH : examens de détection et diagnostic : définition, cause, symptômes, traitement

Les premiers symptômes du trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH) apparaissent souvent entre 3 et 6 ans. Cependant, les tout premiers symptômes peuvent être difficiles à reconnaître et passent souvent inaperçus. Par exemple, des bêtises et un comportement fantasque peuvent être interprétés comme les gambades adorables d’un bambin – après tout, les enfants sont des enfants. En outre, les symptômes du TDAH varient d’une personne à une autre ; il n’existe donc pas de diagnostic unique applicable à tous.

Savoir reconnaître les symptômes

Souvent, le TDAH est reconnu pour la première fois quand la scolarisation d’un enfant commence et lorsqu’il est obligé de participer à des activités organisées, de suivre des règles précises et de jouer avec d’autres enfants dans un environnement plus structuré. Les enseignants peuvent être les premiers à détecter des symptômes, notamment quand un enfant a du mal à suivre les règles scolaires, à rester en place, à attendre son tour et à suivre des instructions ou quand il rêvasse fréquemment en classe ou dans la cour de récréation. Dans d’autres cas, ce sont les parents qui sont les premiers à se rendre compte que leur enfant ne réussit pas à l’école ou a des interactions sociales difficiles.

Si vous soupçonnez que votre enfant souffre de TDAH, ou si son instituteur le soupçonne, consultez un pédiatre. Celui-ci évaluera votre enfant et pourra vous orienter vers un spécialiste en santé mentale qui saura diagnostiquer et traiter le TDAH. Avant d’arriver à un diagnostic de TDAH, il est essentiel d’exclure toutes les autres pathologies auxquelles les symptômes présentés par l’enfant pourraient être associés. Par exemple, certaines situations, maladies ou certains événements peuvent provoquer des comportements temporaires similaires aux symptômes du TDAH. Notamment :

  • Problèmes de vue ou d’ouïe non détectés auparavant
  • Autres problèmes affectant la pensée et le comportement
  • Difficultés d’apprentissage
  • Crises non détectées
  • Anémie (faible taux de globules rouges pouvant entraîner une baisse d’énergie et une mauvaise concentration)
  • Anxiété, dépression ou autres problèmes de santé mentale élicitant des symptômes similaires à ceux du TDAH
  • Changements soudains, comme le décès d’un membre de la famille, un divorce ou un déménagement

Investigation par un spécialiste

Si le spécialiste est en mesure d’exclure les autres causes possibles des symptômes de votre enfant, il s’entretiendra avec les personnes qui connaissent bien votre enfant. Cela lui permettra d’obtenir plus de renseignements concernant les symptômes de l’enfant et de déterminer si le comportement est habituel ou temporaire, s’il se produit dans toutes les situations ou seulement quelques-unes, et s’il existe d’autres indices environnementaux susceptibles d’indiquer la cause de ces comportements similaires à ceux du TDAH. Le spécialiste peut également observer l’enfant dans divers environnements et situations pour voir si ses réactions sont typiques de celles d’un enfant atteint de TDAH.

Il est également important de se souvenir que le comportement d’un enfant normal , notamment se laisser distraire facilement, agir impulsivement et avoir parfois du mal à se concentrer, peut être pris par erreur pour le TDAH. Les enfants ont des personnalités, des tempéraments et des niveaux d’énergie qui varient à mesure de leur développement. Seul un professionnel médical peut diagnostiquer correctement un trouble tel que le TDAH.

Examens de détection du TDAH

Il n’existe malheureusement pas de tests pouvant confirmer avec 100 % de certitude un diagnostic de trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH). Les examens réalisés par un spécialiste lors de l’évaluation d’un enfant pour déterminer la présence de TDAH sont essentiellement axés sur l’exclusion initiale d’autres causes potentielles des symptômes similaires à ceux du TDAH et sur la collecte d’autant de renseignements que possible sur les habitudes comportementales de l’enfant. Il pourra s’agir des examens et processus suivants :

  • Examen médical complet pour exclure les pathologies telles que les crises et les problèmes de vue ou d’ouïe
  • Analyses de sang pour exclure l’anémie
  • Discussion du comportement de l’enfant dans de nombreux environnements différents
  • Remplissage de questionnaires/listes de contrôle concernant le comportement de l’enfant
  • Entretiens au sujet des habitudes comportementales de l’enfant avec les personnes qui le côtoient
  • Observation de l’enfant pendant qu’il joue avec des amis, travaille en classe et interagit avec les membres de la famille
  • Observation de l’enfant pendant qu’il accomplit une tâche exigeant de la concentration
  • Participation à une séance de counseling familial

Certains symptômes du TDAH, comme la distraction, les actions impulsives et la perte de concentration peuvent se présenter de temps à autres chez tous les enfants ; il est donc crucial de déterminer si ces comportements sont temporaires ou permanents. Les symptômes du TDAH peuvent ressembler à ceux d’autres troubles mentaux ou médicaux, c’est pourquoi il est essentiel qu’un médecin réalise des examens approfondis.

Autres articles

Biopsie de lésion osseuse : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Chancre mou : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Symptômes de la maladie de Crohn : définition, cause, symptômes, traitement

Irene