Image default
Santé - Bien être

Fibroadénome du sein : définition, cause, symptômes, traitement

S’il est inquiétant de découvrir une grosseur à un sein, toutes les grosseurs ou tumeurs ne sont pas cancéreuses. Le fibroadénome est un type de tumeur dite bénigne (à savoir qu’elle ne revêt aucun caractère cancéreux). S’il ne met pas en danger la vie de la patiente, le fibroadénome n’en nécessite pas moins d’être traité.

Il s’agit d’une tumeur non-cancéreuse du sein qui est couramment détectée chez des femmes de moins de 30 ans. Selon la société Mammotome, le diagnostic de fibroadénome est établi chez quelques 10 pour cent des femmes aux États-Unis. Les afro-américaines sont plus susceptibles de développer ces tumeurs.

Elles se composent de tissu mammaire et de tissu (stromal) conjonctif. Selon le Dr David Zieve de PubMed, si la plupart des femmes ne présentent qu’une seule tumeur, 10 à 15 pour cent d’entre elles sont atteintes de multiples grosseurs. Les fibroadénomes peuvent apparaître sur un sein ou sur les deux.

Palpation

Certains fibroadénomes sont si petits qu’ils ne peuvent être repérés par une simple palpation. Lorsque vous parvenez à en ressentir un, il est très distinct des tissus environnants. Les bordures sont clairement définies et les tumeurs présentent une forme repérable. Généralement indolores, ils se déplacent sous la peau. Ces tumeurs ont souvent la consistance de billes (éventuellement caoutchouteuses) au toucher.

Causes

La cause précise du fibroadénome n’est pas établie. Les hormones (œstrogènes, par exemple) pourraient bien jouer un rôle dans la croissance et le développement de ces tumeurs. La prise de contraceptifs oraux avant l’âge de 20 ans a été associée à un risque plus élevé de fibroadénomes.

Ces tumeurs ont tendance à se développer au cours d’une grossesse. Elles se réduisent souvent au cours de la ménopause. Il est également possible que les fibroadénomes se résorbent par eux-mêmes.

Types

Il existe deux types de fibroadénomes : les fibroadénomes simples et les fibroadénomes complexes. Les tumeurs simples n’augmentent pas le risque de cancer du sein. Leur apparence globale est identique au microscope. Les tumeurs complexes contiennent d’autres composants tels que les macro-kystes (poches remplies de fluide suffisamment importantes pour être repérées au toucher et sans microscope) et les calcifications (dépôts de calcium).

Les fibroadénomes complexes peuvent augmenter légèrement votre risque de cancer du sein. La société américaine de lutte contre le cancer (American Cancer Society) indique que les femmes atteintes de fibroadénomes complexes ont une à deux fois plus de risque de développer un cancer du sein que les femmes ne présentant aucune grosseur au sein.

Diagnostic

Un examen physique va être effectué et vos seins seront palpés (examinés manuellement). Une échographie du sein ou une mammographie pourra également être prescrite. L’échographie du sein implique que vous allez devoir vous allonger sur une table et qu’un instrument portable (désigné par le terme de transducteur ) va être passé sur la peau du sein, afin de créer une image qui va s’afficher sur un écran. La mammographie est une radiographie du sein effectuée tandis que le sein est comprimé entre deux surfaces planes.

Une biopsie (ou aspiration) à l’aiguille fine pourra être effectuée afin de retirer des tissus pour analyse. Ce geste implique d’insérer une aiguille dans un sein et de retirer de petites parties de la tumeur. Le tissu sera alors envoyé au laboratoire pour un examen au microscope qui va permettre de déterminer le type de fibroadénome et s’il présente un caractère cancéreux.

Traitement

En cas de diagnostic de fibroadénome, celui-ci ne devra pas nécessairement faire l’objet d’une ablation. En fonction des symptômes physiques, des antécédents familiaux, et de problèmes personnels, vous et votre médecin pourrez déterminer si vous souhaitez le faire enlever ou pas. Les fibroadénomes qui ne grossissent pas et dont le caractère bénin est confirmé peuvent faire l’objet d’un suivi étroit avec des examens cliniques des seins, ainsi que des examens par imagerie (mammographies et échographies, par exemple).

La décision d’ablation d’un fibroadénome va en principe dépendre des facteurs suivants :

  • s’il affecte la forme naturelle du sein ;
  • s’il est douloureux ;
  • si vous craignez de développer un cancer ;
  • si vous avez des antécédents familiaux de cancer ;
  • si les résultats de votre biopsie sont ambigus.

Après ablation d’un fibroadénome, il est possible qu’un autre, voire davantage, vienne(nt) prendre sa place.

Prise en charge

En raison d’un risque légèrement accru de cancer du sein, si vous avez un ou plusieurs fibroadénomes, il est conseillé d’effectuer des bilans de santé réguliers auprès de votre médecin, ainsi que de programmer des mammographies régulières. Il est également conseillé d’effectuer vos propres palpations du sein de manière régulière. En cas de changement de la forme ou de la taille d’un fibroadénome existant, consultez immédiatement votre médecin.

Autres articles

Masque miel / vinaigre de cidre bio

Irene

Syndrome d’Aarskog : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Les astuces pour maigrir chez soi avec le vélo d’intérieur

administrateur