Image default
Santé - Bien être

Symptômes de la maladie de Crohn : définition, cause, symptômes, traitement

Il existe un certain nombre de symptômes qui sont associés à la maladie de Crohn, et qui peuvent varier de légers à graves. Le symptôme le plus significatif est l’inflammation de tissus dans le tube digestif, le plus souvent dans la partie inférieure de l’intestin grêle (en latin, ileum) ou dans des parties du gros intestin (également appelé côlon).

L’inflammation est une réaction du système immunitaire qui se produit lorsque le corps détermine qu’il a été infecté par une maladie. C’est une façon de détruire une bactérie ou un virus pouvant être dangereux, ou tout autre corps étranger perçu comme une menace.

Bien que la cause de la maladie de Crohn ne soit pas connue avec certitude, les experts pensent que le système immunitaire peut avoir une réaction excessive, soit contre une menace réelle posée par une bactérie ou un virus non identifié, soit contre une bactérie bénine qui existe dans le tube de digestif de tout le monde. Il est également possible que le corps perçoive les aliments qu’il digère comme une menace et qu’il essaie de se protéger.

Cette inflammation peut entraîner divers autres symptômes, notamment :

  • saignement
  • diarrhée
  • ulcères
  • vomissement
  • crampes
  • perte de poids non souhaitée
  • difficulté d’absorption des nutriments des aliments digérés

Dans certains cas, les symptômes peuvent être graves. Ils peuvent inclure des trous dans les intestins et une infection. Les gens qui souffrent de la maladie de Crohn ont également un risque accru de cancer du côlon.

Quand il est enflammé, le tissu affecté par la maladie de Crohn risque de saigner plus facilement. Ceci peut se produire lorsque les aliments digérés entrent en contact avec les endroits affectés par l’inflammation, ou le tissu peut même saigner spontanément. Ceci peut causer de l’anémie et de la fatigue en fonction de la gravité du symptôme.

Le saignement peut être confirmé en observant du sang mêlé aux selles, ou dans la cuvette des toilettes. Parfois, le saignement reste interne et nécessite des examens spécifiques pour confirmer l’existence du problème.

Le tissu enflammé expulse également un excédent d’eau et de sel dans le tube digestif. Tout ceci se mélange avec les selles pour causer de la diarrhée. Pour certaines personnes souffrant de la maladie de Crohn, ceci peut être un problème significatif, car il les force à aller aux toilettes fréquemment.

De la diarrhée fréquente crée également un risque de déshydratation en raison de la perte de liquide.

Des gonflements et des cicatrices peuvent apparaître à cause de l’inflammation, et ceci peut causer des blocages intertinaux. À son tour, ceci peut causer des crampes et des vomissements.

Selon les parties du corps qui sont affectées par la maladie de Crohn, le corps peut être empêché d’absorber des nutriments lorsqu’il digère la nourriture. Ceci peut être une conséquence directe de l’inflammation ou être causé par un trou dans les intestins appelé fistule.

La maladie de Crohn peut causer des ulcères (plaies ouvertes) dans le tube digestif. S’ils sont suffisamment graves, ces ulcères peuvent manger complètement le tissu, créant la fistule. D’après le Dr Charles T. Richardson, gastro-entérologue au Baylor University Medical Center à Dallas, au Texas, les fistules sont couramment associées à des maladies telles que des maladies intestinales inflammatoires et la maladie de Crohn, et elles créent des communications entre une partie du corps et une autre. Dans la maladie de Crohn, ces communications peuvent se produire entre l’intestin et la peau, d’une boucle du côlon à une autre, et du rectum à la peau, pour ne donner que quelques exemples. Des fistules peuvent survenir entre l’intestin et le vagin pour les femmes, et entre l’intestin et la vessie pour les hommes.

Les fistules peuvent causer de la malnutrition en permettant aux aliments de prendre des raccourcis dans le tube digestif, empêchant ainsi l’absorption normale des nutriments. Elles peuvent également créer des poches d’infections appelées abscès. Selon leur gravité, les fistules et les infections qu’elles peuvent causer peuvent engager le pronostic vital.

Comme les chercheurs ont constaté que la maladie de Crohn peut augmenter substantiellement le risque de cancer du côlon, les personnes souffrant de cette maladie doivent faire le nécessaire pour surveiller régulièrement ce problème.

La maladie de Crohn peut également produire d’autres symptômes :

  • fièvre
  • inflammation des yeux ou des articulations
  • éruptions cutanées
  • calculs rénaux ou biliaires

Selon le Dr Richardson, un événement grave est une obstruction de l’intestin grêle. L’obstruction de l’intestin grêle peut survenir en raison du rétrécissement qui peut se produire dans cet intestin en conséquence de la maladie de Crohn. Une intervention chirurgicale est parfois nécessaire. Dans certains cas, un traitement médical peut suffire. Une cause fréquente d’opération chirurgicale chez les patients souffrant de la maladie de Crohn est l’obstruction de l’intestin grêle.

Autres articles

Masque au chocolat

Irene

Masque maison au gruau

Irene

Costochondrite (Syndrome de Tietze) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene