Image default
Santé - Bien être

Analyse du facteur II : définition, cause, symptômes, traitement

Votre médecin pourra vous recommander un taux (test) du facteur II afin de déterminer si la coagulation du sang se fait normalement.

La prothrombine, ou facteur II, est l’une des substances présentes dans le sang qui sont responsables de la coagulation du sang. Si votre sang coagule mal, vous pouvez courir le risque d’avoir des saignements prolongés ou abondants. Cet examen vise à évaluer si le taux de prothrombine dans votre sang est trop faible.

Chaque saignement déclenche une série de réactions appelée cascade de coagulation . La coagulation est le processus qu’utilise votre corps pour arrêter un saignement. Des cellules appelées plaquettes forment un bouchon pour couvrir les tissus endommagés. Ensuite, les facteurs de coagulation présents dans l’organisme interagissent pour former un caillot sanguin. Un niveau faible de facteurs de coagulation peut rendre impossible la formation d’un caillot.

Faites-vous immédiatement examiner par un médecin en cas de perte de sang brusque ou prolongée.

Utilisation

Ce test vise à déterminer la cause d’un saignement excessif. Votre médecin pourra recommander cet examen si vos antécédents familiaux comportent des problèmes de saignement, ou si vous avez éprouvé l’un des symptômes suivants :

  • saignement du moignon du cordon ombilical à la naissance
  • saignement abondant après une circoncision
  • saignement après un accouchement
  • saignements fréquents des gencives
  • tendance à la formation de contusions
  • saignements de nez fréquents
  • saignement prolongé après une opération
  • règles excessivement abondantes ou prolongées
  • selles noires et goudronneuses
  • sang dans les urines
  • saignement aux articulations
  • hémorragies des tissus mous
  • hémorragie intracrânienne

Votre médecin pourra également recommander cet examen s’il soupçonne la présence d’une des pathologies suivantes :

  • carence en vitamine K (la vitamine K est nécessaire à la production des facteurs de coagulations dans le foie)
  • maladie du foie
  • déficience héréditaire en facteur II

Gravité des symptômes

Votre organisme produit 13 types différents de facteurs de coagulation, tous nécessaires pour que la coagulation se fasse normalement. La gravité des symptômes variera en fonction du type de déficience dont vous souffrez, du mode de fonctionnement du facteur de coagulation en cause, et du volume de ce facteur produit par l’organisme.

Les symptômes pourront aussi varier d’un épisode de saignement à un autre. Par exemple, un saignement excessif des gencives après une visite chez le dentiste pourra être suivi de selles ou d’urines sanguinolentes après une autre visite.

Si le niveau des facteurs de coagulation est légèrement insuffisant, vous n’éprouverez peut-être que peu de symptômes, et ce n’est parfois qu’à la suite d’une intervention chirurgicale que vous découvrirez le problème. Cependant, si vous souffrez d’un déficit sévère, vous aurez souffert de saignements excessifs depuis l’enfance voire la petite enfance.

Préparation

Cet examen ne requiert aucune préparation particulière. Vous devriez informer votre médecin si vous prenez des médicaments anticoagulants comme la warfarine (Coumadin). Le médecin pourra vous conseiller d’interrompre la prise d’anticoagulants avant l’examen.

Test

Test

Votre médecin prescrira généralement l’examen pendant une période de saignements excessifs ou de contusions fréquentes.

Pour effectuer cet examen, votre médecin prélèvera un échantillon de sang dans votre bras. Il commencera par nettoyer le site avec un coton imprégné d’alcool. Puis le médecin insérera une aiguille dans votre veine et y raccordera un tube pour recueillir le sang. Lorsque la quantité de sang prélevée sera suffisante, l’aiguille sera retirée et le site sera légèrement compressé avec un tampon de gaze. L’échantillon de sang sera envoyé à un laboratoire pour analyse.

Résultats

Un résultat normal pour un taux de prothrombine est compris entre 50 et 200 pour cent de la valeur témoin utilisée par le laboratoire. Votre médecin vous expliquera les résultats en détail.

Résultats anormaux

Un résultat anormal signifie que vous avez un taux insuffisant de prothrombine. La cause peut être la suivante:

  • déficit congénital en prothrombine
  • malabsorption de graisses
  • maladie du foie (cirrhose)
  • déficit en vitamine K
  • coagulation intravasculaire disséminée ou CIVD (maladie se caractérisant par une activité anormale des protéines responsables de la coagulation sanguine)
  • consommation de warfarine (Coumadin)

Risques

Comme pour n’importe quel test sanguin, il existe un léger risque d’ecchymose ou de saignement au point de ponction. Dans de rares cas, la veine peut enfler après la prise de sang. Cette complication, appelée phlébite, peut être traitée par application d’une compresse chaude plusieurs fois par jour.

La poursuite du saignement peut constituer un problème si vous êtes atteint(e) d’un trouble de la coagulation ou êtes sous anticoagulant (warfarine, aspirine, etc.).

Suivi

Votre médecin pourra prescrire des analyses d’autres facteurs de coagulation afin de s’assurer qu’ils sont normaux. Il pourra également prescrire d’autres analyses de sang afin de déterminer la cause de l’insuffisance en prothrombine.

Si vous devez prendre un complément de prothrombine, vous pourrez subir une transfusion de plasma frais congelé contenant le ou les facteurs de coagulation déficitaires. Ce traitement pourra être réalisé au cours d’un saignement, ou avant une intervention chirurgicale ou dentaire.

Autres articles

La polyartérite noueuse : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Comprendre les Interruptions structurées du traitement (IST) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Masque maison yaourt et miel

Irene