Image default
Santé - Bien être

Saignement vaginal entre les règles : définition, cause, symptômes, traitement

Les saignements vaginaux entre les règles sont également appelés saignements intermenstruels, spotting et métrorragie. Lorsqu’un saignement survient en dehors des règles normales, plusieurs causes sont possibles. Le spotting peut indiquer une affection sous-jacente grave, par conséquent vous devez consulter votre médecin pour des analyses, un diagnostic et des solutions de traitement. Les causes potentielles incluent des grosseurs à l’utérus ou au col de l’utérus, une fausse couche, une sécheresse vaginale, un déséquilibre hormonal et un cancer.

Causes

Le saignement vaginal entre les règles ne correspond pas au cycle menstruel normal. En moyenne, le cycle est de 28 jours avec une période de saignement de quatre jours. Un cycle compris entre 21 et 35 jours et des règles qui durent entre deux et sept jours sont considérés comme normaux. Tout saignement en dehors de cette période est considéré comme anormal et peut être causé par divers facteurs :

  • Déséquilibre hormonal : L’œstrogène et la progestérone sont les deux hormones qui régulent le cycle. Lorsqu’elles sont déséquilibrées, cela peut provoquer des saignements. Un dysfonctionnement ovarien, des problèmes de glande thyroïde et le démarrage ou l’arrêt d’une pilule contraceptive peuvent affecter l’équilibre hormonal.
  • Stérilet : ce type de contraceptif est un dispositif en plastique inséré dans l’utérus. Il peut causer des saignements anormaux.
  • Complications durant la grossesse : Des complications au cours de la grossesse peuvent provoquer des saignements anormaux. Les fausses couches et les grossesses extra-utérines – lorsque l’ovule fécondé s’implante dans la trompe de Fallope au lieu de l’utérus – peuvent provoquer des saignements.
  • Fibromes ou polype utérins : Il s’agit de grosseurs non cancéreuses qui se forment dans l’utérus. Elles ne sont pas rares chez les femmes qui ont eu des enfants.
  • Infection : Le saignement vaginal entre les règles peut indiquer une infection des organes reproducteurs. L’infection peut causer une inflammation et un saignement, et elle peut être le signe d’une infection sexuellement transmise, peut survenir après un lavage vaginal ou après un rapport sexuel, ou bien être due à une maladie inflammatoire pelvienne (caractérisée par l’inflammation des organes reproducteurs qui entraîne des lésions cicatricielles).
  • Cancer : De façon moins courante, le cancer du col de l’utérus, du vagin, de l’utérus ou des ovaires peut causer des saignements.
  • Causes rares : Les autres causes possibles de saignement vaginal sont rares : présence d’un objet dans le vagin, stress extrême et diabète.

Obtenir de l’aide

Obtenir de l’aide

À chaque fois que vous avez des saignements vaginaux anormaux, vous devriez consulter votre médecin. La cause du saignement peut être grave et doit être déterminée. Si vous êtes enceinte et qui vous avez des saignements vaginaux, consultez votre médecin immédiatement.

Si vous présentez d’autres symptômes graves en plus des saignements, il est possible que vous deviez contacter un médecin de toute urgence. Ces symptômes graves incluent :

  • douleur ;
  • fatigue ;
  • vertiges ;
  • fièvre.

Traitement

Au cours de la consultation concernant des saignements entre les règles, préparez-vous à répondre à des questions concernant vos symptômes. Il peut être utile de tenir un journal de votre cycle. Notez la date de commencement et de la fin de vos règles, si elles sont abondantes et combien de temps elles durent, et si vous saignez entre vos règles et en quelle quantité. Votre médecin vous posera des questions sur tous autres symptômes que vous pouvez avoir et tous médicaments que vous prenez.

Il est possible qu’il pratique également un examen physique, notamment un examen gynécologique.

Les tests de diagnostic peuvent aider votre médecin à identifier la cause du saignement. Il pourra vous faire une prise de sang pour vérifier vos taux d’hormones. Des cultures ou des tissus peuvent être prélevés (biopsie) dans votre col de l’utérus ou sur la paroi de l’utérus pour analyse. Votre médecin pourra également vouloir pratiquer une échographie – technique d’imagerie qui utilise les ondes sonores pour créer une image de vos organes reproducteurs.

Complications

Dans certains cas, ce genre de saignements anormaux se résout de soi-même. Toutefois, chez certaines femmes, les causes sous-jacentes exigent un traitement. Le fait d’ignorer le problème et de ne pas consulter un médecin peut entraîner une aggravation du problème. Si la cause des saignements est une infection, un cancer ou un autre trouble grave, les conséquences peuvent être mortelles.

Prévention

Suivant la cause de vos saignements anormaux, il est possible que vous ne puissiez pas les prévenir. Dans certains cas, toutefois, des mesures préventives peuvent être utiles. Il est important de maintenir un mode de vie sain et un poids normal étant donné que le surpoids peut provoquer des règles anormales. Si vous prenez une pilule contraceptive, respectez l’ordonnance pour éviter un déséquilibre hormonal. Faites des exercices modérés pour maintenir votre santé et réduire votre stress. En cas de douleurs, utilisez de l’ibuprofène ou du naproxène ; ces antalgiques peuvent aussi réduire les saignements. Évitez l’aspirine qui augmente les saignements.

Autres articles

Costochondrite (Syndrome de Tietze) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Masque maison chocolat, miel et lait

Irene

Syndrome de Turner (Monosomie X) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene